Sur les traces de l’histoire

traditions tahiti
Sur les traces de l’histoire
©polynésie.la1ère

Une classe du conservatoire est partie visiter les lieux de culture de Tahiti. Guidée par John Mairai comme passeur de mémoire, les élèves ont pu découvrir les lieux phares de l’histoire pour ressentir l’âme de ces lieux. Une mise en pratique salutaire et instructive – Découverte

C’est bien connu, une petite ballade vaut mieux qu’un long discours. Découvrir sa culture, son histoire c’est plus facile en se rendant sur les lieux concernés. Voilà donc le programme du jour que s’est donné une classe  d'une quarantaine d'élèves du Conservatoire. Visite des lieux culturels phare de Tahiti. Avec comme mentor et enseignant John Mairai, ils ont pu aborder la culture polynésienne de manière concrète.

Prochain arrêt, pointe vénus !

Chaque lieu a une histoire forte, une vibration, une âme qui ne se transmet pas  dans les livres. A la pointe Vénus par exemple, John Mairai, véritable passeur de mémoire, leur fait lever les yeux vers la montagne.

La pointe Vénus c’est une pointe qui est le prolongement d’une baie qui est sous la plus haute montagne de Tahiti et ça il fallait que les élèves prennent conscience de ca  […]  j’ai senti dans leur regard,  « ok ! Il y a quelque chose qui se passe et c’est ça que je voulais ».  

John Mairai, enseignant au conservatoire

 

Travaux pratiques

Cette journée est une application concrète des cours de culture générale et de civilisation que John Mairai donne à ses élèves pendant l’année. Au marae Arahurahu par exemple la classe d’art oratoire  se livre à un rautitoa appliqué. Une danse guerrière répétée en cours.

Ce qu’ils font  ça aura plus de sens, danser sur un texte d’auteur ça raconte une histoire

John Mairai, enseignant au conservatoire

De leur côté les jeunes élèves sont ravis de quitter leur salle de classe le temps d’une journée.

C’est pour nous cultiver, apprendre comment ça se passait avant. Pour nous on comprend mieux

Tekava dauphin, élève au conservatoire

Regardez ce reportage de Melissa Chongue et Hiro Terorotua :