polynésie
info locale

Tahiti Pro Trials : quel Tahitien surfera aux cotés de Michel Bourez ?

surf tahiti
Taumata Puhetini
Taumata Puhetini, qualifié pour le main event en 2017, sera absent lors de l'édition 2018 des Trials à cause d'une blessure ! ©Christophe Abraham - FTS
Le surf local est en ébullition en vue de la Tahiti Pro. Par le Biais des Trials, organisés le 7 ou le 8 août, le ou les meilleurs surfeurs locaux pourront se frotter aux ténors du surf mondial et défendre les couleurs du fenua aux cotés de Michel Bourez. L'enjeu est énorme pour ces surfeurs. 
La Tahiti Pro, anciennement connue sous le nom de Billabong Pro Tahiti, aura lieu du 10 au 21 août dans la commune de Teahupo'o. L'événement va rassembler la crème des surfeurs du monde. Avec les Trials, c'est l'occasion rêvée pour les surfeurs locaux de tenter de se qualifier pour le "main event" et de se mesurer sur la vague mythique dans le cadre de la compétition

Cette année, il n'y aura pas de "pré-trials", la qualification se jouera donc directement pendant les Trials. Sur le tableau on compte 32 compétiteurs, parmi ces athlètes il y a 23 Tahitiens, soit plus que l'an passé. Il y aura : Hira Teriinatoofa, Lorenzo Avvenenti, Kévin Bourez, Tereva David, Enrique Ariitu, Kevin Johnson, Tikanui Smith, Teaotea Dubois, Teva Guillain, Kauli Vaast. Ce sont les lauréats de l'édition 2017, ils seront donc en tête de liste. On comptera également des surfeurs locaux comme : Jocelyn Poulou, Ryan Gallina, Edouard Monchau, Eimeo Czermark, Nainoaiki David, Ruarii Atani, Mateia Hiquily, Erwan Figuri, Mihimana Braye, O'Neill Massin, Vetea David et David Dandois. Matahi Drollet fera lui aussi la compétition, mais il fait partie du Team Hurley.  

Ces Tahitiens devront venir à bout de quelques-uns des meilleurs surfeurs du tour qualificatif mondial (WQS). Ainsi, on retrouvera les vainqueurs des deux compétitions WQS (World Qualifying Series) qui ont eu lieu à Papara et à Rangiroa, Mikey O'Shaushnessy et Sheldon Paishon-Eichert. Il faudra également compter, comme chaque année, sur la sélection d'athlètes de la WSL (World Surf League), l'organisme organisateur, et de la "Team Hurley", sponsor du tour. On verra donc des pointures comme Aritz Aranburu (ancien vainqueur des trials), Billy Kemper, Jack Robinson, Bruno Santos (également ancien vainqueur des Trials et de la Billabong Pro en 2008), Nic Von Rupp, Koa Smith et Barron Mamiya. Comme dit précédemment, Matahi Drollet, local du spot, fera aussi partie de cette sélection.  

La compétition s'annonce rude entre ces compétiteurs. Leur but sera de rejoindre l'élite des surfeurs du Main Event, où Michel Bourez, Jeremy Flores ou encore Kelly Slater évoluent actuellement. Taumata Puhetini, le surfeur le plus titré des Trials avec quatre victoires à son actif, sera absent à cause d'une blessure au genoux. Il laisse donc la voie libre aux autres compétiteurs locaux. En effet, les Trials offrent deux places pour la Tahiti Pro. La première est attribuée au vainqueur. Ensuite, la deuxième place sera donnée au finaliste si le vainqueur est Tahitien et au meilleur Tahitien quel que soit son classement si le vainqueur est étranger. Au moins un Tahitien obtiendra donc sa place pour la Tahiti Pro.

Rendez-vous sur Polynésie la 1ère pour toutes les infos !
Publicité