Les Tahitiens dans les guerres d’Indochine et de Corée, une histoire méconnue

sécurité tahiti
Les Tahitiens dans les guerres d’Indochine et de Corée
©DR
C’est une page de l’histoire de la Polynésie et de la France encore trop méconnue. Un tiers des soldats du bataillon du Pacifique se sont illustrés dans les guerres d’Indochine et de Corée, entre 1945 et 1954. Une conférence est consacrée au sujet, ce mardi soir, à TFTN.
L’association Mémoire polynésienne et la Maison de la culture organisent à 18h, ce mardi 12 février, au Petit théâtre, une conférence sur le thème Les Tahitiens dans les guerres d’Indochine et de Corée. L’entrée est gratuite.

Il faut savoir qu’un tiers du bataillon du Pacifique s’est engagé en Extrême-Orient entre 1945 et 1954. Cela fait une centaine de Tahitiens issus des Établissements français d’Océanie. 13 d’entre eux ont perdu la vie

Pour le conférencier Jean-Christophe Teva Shigetomi, il est essentiel de rendre hommage à ces Tamarii tahiti, volontaires ou cosignés, car ils ont été occultés de la mémoire collective polynésienne au motif que la guerre d’Indochine a été une guerre coloniale.
 

« Pouvana’a a Oopa a demandé aux jeunes Tahitiens de ne pas aller se battre en Indochine. »


Jean-Christophe Teva Shigetomi, également président de l’association Mémoire polynésienne, a pu consulter les livrets de ces Tamarii tahiti au service historique de la Défense.
 

« S’engager, c’était le seul moyen de quitter Tahiti et de pouvoir vivre l’aventure à l’extérieur. »


Jean-Christophe Teva Shigetomi est aussi l’auteur d’un livre sur les Tahitiens dans les guerres d’indochine et de Corée publié en début d’année à compte d’auteur chez Tahiti api. Un ouvrage qui clôture sa trilogie sur les Tahitiens dans les conflits internationaux.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live