Taiarui – Torohia : « Le Barça nous a sollicité pour 2016 ! »

beach soccer tahiti
F.C Barcelone Beach Soccer
©Beach Soccer WorldWide
Heimanu Taiarui et Jonathan Torohia ont intégré l’équipe de Beach Soccer du F.C Barcelone à l’occasion de deux tournois internationaux. Les deux Tikitoa sont actuellement au Brésil pour disputer le 4ème Mundialito de Clubes qui s’achève le 13 décembre.


Après une finale disputée mi-novembre lors du tournoi Bago Sports Beach Soccer Championship et perdue 2-0 face aux Chargers Suisses, les deux Tahitiens poursuivent leur aventure autour du monde. Après Dubaï avec les Tikitoa et Trinidad et Tobago avec le Barça, les voilà au Brésil. Dans le cadre du Mundialito qui a débuté le 9 décembre dernier, le F.C Barcelone a remporté ses deux premiers matchs : 3-2 face à Levante U.D et 4-3 face à Al Ahli F.C.  Le club espagnol est bien parti pour disputer les demi-finales du tournoi même s’il lui reste encore un match de poule à gagner contre le Sporting Clube Portugal.
Ciseau Barça
©Beach Soccer WorldWide

Des expériences très bénéfiques pour les deux joueurs des Tikitoa car le club catalan les sollicitera plusieurs fois pour la saison 2016. Jo et Manu sont bien-sûr honorés et savent que ce sera une bonne opportunité pour se préparer au mieux pour la Coupe du Monde prévue au Bahamas en 2017.

Jonathan Torohia
©FIFA.COM

Jonathan Torohia : « Dans notre équipe, on a des espagnols, des brésiliens et un japonais. Je suis goal de l’équipe avec l’espagnol Dona. Le mélange se passe plutôt bien et on a une très belle équipe sur et en dehors du terrain. La langue nous fait un peu défaut mais on s’adapte et on communique principalement en anglais. Pour 2016 le Barça souhaite qu’on dispute au moins 7 tournois avec eux. »
Heimanu Taiarui
©FIFA.COM

Heimanu Taiarui : « Ils adorent notre langue et nous on essaye d’apprendre la leur. La communication est difficile mais on arrive à se comprendre. Au départ, c’était compliqué car on n’a jamais joué ensemble et leur système de jeu est différent du nôtre avec les Tikitoa. C’est difficile de faire carrière dans le Beach Soccer mais on vit pleinement ce genre d’aventures en espérant que les plus jeunes pourront devenir professionnels. »