polynésie
info locale

Bruno Santos gagne les Trials, Hira Teriinatoofa obtient sa wild card

surf teahupoo
Trials
©Facebook @Bruno Santos et @Hira Teriinatoofa
Dimanche 14 août se sont déroulés les Trials de la Billabong Pro. Deux surfeurs ont gagné leur wild card pour le main event qui doit se dérouler du 19 au 30 août. Les heureux élus sont Hira Teriinatoofa (Tahiti) et Bruno Santos (Brésil).
Dans des conditions un peu meilleures que la veille lors des Pré-trials remportées par Kévin Bourez, les Trials se sont terminées avec une finale 100% étrangère : Nathan Edge contre Bruno Santos, des habitués de cette compétition. Découvrez ci-dessous la magnifique vidéo de Bruno Santos dans le tube, comme si vous y étiez !

Si Bruno Santos a remporté cette finale et donc les Trials, le meilleur polynésien de la compétition a aussi obtenu sa wild card. Il s'agit de Hira Teriinatoofa, seul Polynésien à avoir accédé aux quarts de finale.

Le Polynésien qui s'est très bien battu lors de sa série contre Nathan Edge n'a malheureusement pas gagné sa place pour les demi-finales. Mais, comme le veut la réglementation, même si aucun Polynésien n'a concouru la finale, le meilleur de la compétition obtient sa wild card. Ainsi Hira Teriinatoofa rejoindra les 45 meilleurs surfeurs du monde sur le main event, aux côtés du vainqueur des Trials, Bruno Santos. 

La Billabong Pro Tahiti, prévue cette année entre le 19 et 30 août, est la 7e étape du championnat du monde de surf qui en comporte 11. La vague de Teahupo'o, considérée comme la plus dangereuse et l'une des plus belles au monde, a construit la réputation de cette étape la plus attendue du championnat mondial. 

Florès et Bourez attendus 

La compétition va commencer fort pour nos aito du surf. Michel Bourez, aujourd'hui à la 8e place du classement mondial juste derrière Jordy Smith, affrontera celui qu'on surnomme le "King Kelly" dès l'ouverture de la Billabong Pro Tahiti. Au 1er tour, si le Polynésien sera tête de série, il aura Kelly Slater comme client. Quadruple champion à Teahupo'o, l'Américain semble revenir en forme après un début de saison plutôt décevant. Matt Banting est le 3e homme de la série.

Si la pression sera forte pour le "Spartan", elle le sera aussi pour le réunionnais Jérémy Florès, bien connu en Polynésie. Jérémy Florès va devoir défendre son titre. Le jeune prodige du surf français avait battu le Brésilien Gabriel Medina alors qu'il était blessé à la tête, on se souvient de l'état de son casque lors des séries. Relégué cette saison à la 31e place avec  6,750 points, le Réunionnais doit impérativement réussir un bon résultat pour remonter dans le classement. Dans la série 8 du round 1, il sera opposé à Julian Wilson et Nat Young.
TRIALS : SEUL HIRA TERIINATOOFA SORT LA TETE DE L’EAU

Voici le tableau du round 1 
round 1
round 1


Les absents de l'étape 

Le grand absent de cette étape est Mick Fanning qui a crée la sensation en s'imposant à Jeffreys Bay en Afrique du Sud, un an après avoir été attaqué par un requin. L'Australien a décidé de faire l'impasse sur Teahupo'o, une vague qu'il avait dompté en 2012 en remportant le titre. Mick Fanning sera supplé par Dusty Payne.
Autres absents : Owen Wright et Bede Durbidge, tous deux victimes de blessures. Ils sont remplacés par Stuart Kennedy et Sebastian Zietz, vainqueur surprise du Margaret River Pro 2016 en Australie, troisième étape du World Tour. Quant à Taj Burrow qui a pris sa retraite sportive il y a quelques semaines, il sera supplé par Adam Melling. 

Voici le palmarès de la Pro Tahiti 

1997 : Andy Irons (Haw)
1998 : Kobi Abberton (Aus)
1999 : Mark Occhilupo (Aus)
2000 : Kelly Slater (USA)
2001 : Cory Lopez (USA)
2002 : Andy Irons (Haw)
2003 : Kelly Slater (USA)
2004 : C. J. Hobgood (USA)
2005 : Kelly Slater (USA)
2006 : Bobby Martinez (USA)
2007 : Damien Hobgood (USA)
2008 : Bruno Santos (Bré)
2009 : Bobby Martinez (USA)
2010 : Andy Irons (Haw)
2011 : Kelly Slater (USA)
2012 : Mick Fanning (Aus)
2013 : Adrian Buchan (Aus)
2014 : Gabriel Medina (Bré)
2015 : Jérémy Florès (Fra)
 
Retrouvez la Billabong Pro Tahiti 2016 avec Polynésie 1ère 
Publicité