polynésie
info locale

La grotte de Vaipoiri à Teahupoo est fermée au public

tourisme teahupoo
Vaipoiri
C’est dans un rapport du bureau d’étude GEO que la  dangerosité du site a été établie
La paroi de la grotte de Vaipoiri est soutenue par deux petits rochers qui risquent de lâcher, il y a donc un risque d’éboulement.
Les propriétaires du terrain, la famille TERIIHINA A TAURAA, sont responsable des lieux et ont donc décidé de mettre des affiches pour informer la population. A moyen terme, une clôture sera installée près de la grotte pour éviter tout accident, le site ne sera pas fermé, seul l’accès à la grotte sera empêché.
 

Une attraction touristique
Accessible après 30 minutes de bateau, la grotte de Vaipoiri est située à flanc de montagne en face de la passe Vaiau de Teahuupoo.

Légende des amours interdits de Vei et Vero
Vei, était un simple enfant du peuple, un teuteu, serviteur et garde du corps du roi de Taiarapu, Petea. Il concevait un amour profond mais impossible pour Vero, la fille du roi, car selon les anciennes coutumes polynésiennes, les enfants de la classe sociale supérieure (Arii) ne pouvaient s’allier avec ceux de la classe inférieure (manahune) et réciproquement.

Pour faire tomber la barrière du rang et conquérir sa douce Verohitiiteraianuanua (Vero), Vei décide de faire une action glorieuse qui lui permettrait d’accéder à la classe supérieure : vaincre les monstres de la grotte Vaipoiri.

Vei décide de se lancer à l’assaut pour chasser ses occupants de la grotte. Par la ruse et en utilisant les gros blocs de rocher qui jonchent l’entrée, il réussit à tuer les monstrueux reptiles et une énorme chenille.

Une fois les lieux libérés, il aménage un lit nuptial sur le rocher émergé au milieu du lac – ce rocher existe encore – et y invite la belle Vero à le rejoindre.
Le roi de Taiarapu qui était parti à la recherche de sa fille, découvre les cadavres des monstres, et conquis par le courage et la force de Vei, accepte l’union.

Le roi de Taiarapu, Petea, inquiet, qui était parti à la recherche de sa fille, découvre les cadavres des monstres, et conquis par le courage et la force de Vei, accepte l’union.

Source : Tahiti héritage
Publicité