Le MRCC est intervenu trois fois ce vendredi

faits divers marquises
MRCC
©MRCC
Le MRCC a coordonné simultanément trois opérations de sauvetage ce vendredi en fin d’après-midi. Cinq personnes ont été secourues et sont saines et sauves…

C’est d’abord peu après 16h30 que le MRCC est contacté pour une inquiétude concernant un Poti Marara parti en pêche le matin, au large de la presqu’île de Tahiti. La famille était sans nouvelle depuis. La station FEPSM de Teahupoo a été activée et un bonitier a été rapidement engagé pour effectuer les recherches en mer. Grâce à un contact VHF et un tir de fusée du Poti Marara en panne de moteur, deux personnes sont secourues. Le bateau est remorqué est arrive vers 20h00 à Teahupoo.

Piégée par le courant

Vers 17h15, le MRCC est avisé d’une autre disparition. Deux femmes se trouvaient à bord d’un kayak mais ont chaviré après avoir été surprises par une vague. Elles ont été emportées par le courant engendré par la forte houle de Sud-Ouest, mais la première femme a été secourue par un témoin. Ce dernier a donné l’alerte et un hélicoptère de la 35F a rapidement été engagé par le MRCC. Il est arrivé sur zone vers 18h00 pour prêter main forte au zodiac des pompiers de Haapiti. La femme a été repérée puis récupérée très épuisée aux alentours de 18h50 dans le lagon, alors qu’elle se dirigeait malgré elle vers la passe. Elle a été déposée à l’hôpital de Moorea saine et sauve.

Deux plaisanciers français secourus aux Marquises

Peu avant 18 heures, un voilier français a lancé une alerte grâce à une balise de détresse dans le secteur de Nuku Hiva. Les patrouilles de pompiers, gendarmes et bénévoles de la FEPSM sont engagés. Vers 19h15, le voilier est retrouvé échoué au fond de la baie de Hane à Ua Huka suite à la rupture de son mouillage consécutif à la forte houle rencontrée sur zone. Les deux français en provenance des Galapagos ont été pris en charge par l’infirmier puis accueillis à la mairie.

Le MRCC rappelle que les prévisions météorologiques  doivent impérativement être consultées avant de prendre la mer et les mouillages doublés lors des épisodes de forte houle. En cas d’inquiétude en mer, l’alerte doit être donnée le plus tôt possible au MRCC en composant le 16 (appel gratuit 24/24h).
Les Outre-mer en continu
Accéder au live