polynésie
info locale

Teahupo'o : du beau monde pour un beau swell

surf teahupoo
Swell Teahupo'o
Matahi Drollet à Teahupo'o ©Insta Matahi Drollet @leroybellet
La houle était belle et bien présente la semaine du 4 mars à Teahupo'o. Ce qui n'a bien entendu pas échappé aux surfeurs locaux mais aussi mondiaux qui se sont donnés rendez-vous sur le spot de surf.

Matahi Drollet, Tikanui Smith, Michel Bourez mais aussi des stars internationales comme Carissa Moore ou encore la jeune Française Lee Ann Curren... Il y avait du beau monde la semaine du 4 mars sur le spot de Teahupo'o. La houle était au rendez-vous avec une météo plutôt clémente. Les surfeurs ont profité tour à tour des belles vagues qui ont atteint les 3-4 mètres.

De quoi parfois impressionner certains riders comme Carissa Moore, troisième mondiale. Sur son profil instagram, la championne a posté : "I’m not going to lie, I was more nervous than excited when I saw the swell for Teahupo’o on the charts." ("Je ne vais pas mentir, j’étais plus nerveuse que ravie quand j’ai vu le swell de Teahupo’o"). Malgré quelques appréhensions, celle qui a été la plus jeune championne du monde en 2011 a pris de belles vagues...

 

Autre star présente sur le spot : la jeune Française Lee Ann Curren. Cette championne d'Europe de surf et musicienne franco-américaine, qui se consacre au free-surf, ne pouvait pas passer à côté de cette belle session de free surf Teahupo'o. Sur le spot, elle était accompagnée de ses parents : Tom Curren, triple champion du monde de surf, et Marie-Pascale Delanne, vice-championne de France et d’Europe de surf.

 

Cette belle session de houle à Teahupo'o a aussi fait le bonheur des surfeurs locaux. Matahi Drollet, toujours à la recherche de sensations fortes, était bien sûr de la partie. Le jeune homme, free surfeur à la réputation mondiale, s'est fait plaisir ...

 

Tikanui Smith, surfeur lui aussi de gros, était aussi présent. Il a d'ailleurs pris un très beau tube...


Michel Bourez, en ce moment sur territoire avant de repartir pour la prochaine étape du circuit mondial, qui aura lieu en Australie en avril prochain, était à Teahupo'o aux côtés des "Boyzs". Le Spartan a pu profiter un peu de ce swell avant malheureusement de se blesser au visage.
 


Il était certainement l'un des plus jeunes du spot... Kauli Vaast a pris quelques beaux tubes à Teahupo'o. Une préparation efficace pour la Papara Pro, qui se déroule actuellement. t l'entraînement semble lui avoir réussi puisque le jeune homme de 17 ans a remporté, mardi 12 mars, la Papara Pro Juniors.


Il fait partie des rares bodyboarders polynésiens qui participent à des compétitions internationales. Angelo Faraire était lui aussi présent mais pas en bodyboard : il a opté pour le surf...

 


Local du spot, Arenui Parker connaît la vague comme sa poche. Il n'a évidemment pas manqué de prendre quelques beaux tubes lors de cette session de free surf à la presqu'île.

Publicité