Teahupoo : des vagues à couper le souffle

surf teahupoo
Teahupoo
©Polynésie la 1ère
Le monde du surf avait les yeux rivés sur Teahupoo vendredi 13 août dernier. Des conditions parfaites et de très grosses vagues - quelques surfeurs s'y sont aventurés.

La puissante houle qui a déferlé la semaine dernière a donné des vagues d'exception et une session inoubliable pour les grands amateurs de surf. Code rouge à Teahupo'o ! Tous les meilleurs surfeurs locaux - et quelques internationaux, notamment la française Justine Dupont ou le brésilien Lucas Chumbo étaient sur le spot, en tow-in (tractés par des jet-skis) tellement les vagues étaient montrueuses.

Une quinzaine de surfeurs étaient présents. Ils ont réalisé des exploits dans cette houle gigantesque. Une aubaine pour tout le monde, suite à l'annulation des trials et de la Tahiti Pro.

 

"Je pensais que c'était fini mais je suis reparti avec le lip"
 

Parmi eux, Kauli Vaast. Vendredi 13 août 2021 restera une journée gravée dans sa mémoire, comme dans l'histoire du surf polynésien. Il aurait pris la vague la plus grosse jamais surfée sur ce spot légendaire ! Estimation : 10 mètres de hauteur.  A 19 ans seulement, cette bombe est pour l'instant la vague de sa vie. Un monstre qu'il a droppé mais dans lequel il a fini par chuter, provoquant l'admiration de tous les spectateurs, autant que l'effroi !

Quand la vague arrive, ça enlève toute l'eau du récif. Arrivé en bas, j'ai essayé de garder ma ligne, sauf que l'eau n'arrêtait pas de s'enlever. A un moment donné j'ai perdu de a vitesse. Je pensais que c'était fini mais je suis reparti avec le lip.

Kauli Vaast, surfeur


D'autres étaient encore moins à l'aise. Ils s'initaient au surf tracté et ont enregsitré des chutes monumentales.

Il faut être prêt à bouffer. Si tu n'es pas prêt, il ne faut pas venir. Quand tu es prêt, tu peux venir, faire tes preuves. On a de la chance, on a les boys avec les jet-skis pour [nous] sauver.

Tereva David, surfeur


Malgré tout, les surfeurs locaux ont appris à apprivoiser cette vague au fil des années. C'est le cas de Matahi Drollet, le "magicien" de Hava'e. Il était là, lui aussi. En surfant une très grosse vague avec succès ce vendredi, il a confirmé son statut royal sur le spot. 

Le brésilien Lucas Chumbo a réussi à dompter la vague de Teahupoo, grâce à son expérience sur les vagues monstrueuses de Nazaré, au Portugal. 

Ariihoe Tefaafana et Tim Pruvost nous remémorent ce moment :