Teiva LC : "Si on annule toutes les animations, on met la clé sous la porte"

musique tahiti
Pink Coconut
Le Pink Coconut a fait l'objet de plainte pour nuisances sonores. ©Polynésie 1ère
Le bar-restaurant Pink Coconut de la marina Taina fait l'objet de plaintes pour nuisances sonores. Le chanteur Teiva LC, propriétaire de l'établissement peut comprendre mais déplore la situation. L'artiste souhaite trouver une solution. 
A la veille du réveillon de Noël, le Pink Coconut n'est pas à la fête. Un riverain, habitant certainement à côté de la marina Taina où se trouve le bar restaurant, a adressé un courrier au procureur en se plaignant de nuisances sonores. Une enquête de la gendarmerie a été ouverte. Même si l'établissement est habitué aux plaintes, c'est la première fois qu'une enquête est diligentée contre lui selon son propriétaire, Teiva LC. 

Le Pink Coconut appartient depuis 2008 au chanteur musicien, qui en a fait un lieu d'animations et de fêtes. Interviewé par nos journalistes, l'artiste dit comprendre certaines plaintes mais déplore la situation. 


Essayer de trouver une solution 

Le propriétaire du Pink estime avoir tout essayé pour éviter les nuisances : diriger les enceintes vers la mer, acheter de plus petites enceintes... Cette fois, pour apaiser les choses et sur les conseils des gendarmes, le chanteur et son directeur, Jérémy Gilet, ont décidé d'annuler les soirées du dimanche au mardi. En revanche, le Pink Coconut maintient celles du mercredi au samedi, ainsi que le petit-déjeuner du dimanche accompagné d'un orchestre local. 

"Si on annule toutes les animations, on finira par mettre la clé sous la porte", certifie Teiva LC. Le jeune homme estime ne pas être là pour ennuyer les gens mais explique avoir un "business" à faire tourner. Il espère que les choses s'apaiseront.


Contactée, la gendarmerie n'a pas pour l'heure répondu à nos appels. 

Reportage complet 
Sujet JT du mercredi 23 décembre 2015