Tension au sein de la mairie de Moorea

politique tahiti
moorea CM
©Polynésie 1ère
Le conseil municipal de Moorea de ce mercredi 20 mai s'est déroulé sous haute tension. Et pour cause : deux adjoints au maire ont été évincés de leur fonction et aussitôt remplacés.
Le torchon a brûlé ce mercredi matin lors du conseil municipal de Moorea. En effet, le CM a décidé de remplacer deux des adjoints au maire, étiquetés Pro-Fritch : Rauhere Bourbet - 2e adjoint au maire de Moorea, en charge de l'eau, l'assainissement et des ordures ménagères, et Rocky Poroi - 5e adjoint au maire en charge de la sécurité. La raison de cette éviction : le maire Evans Haumani parle de deux rebelles qui depuis quelque temps se dresseraient contre ses projets.

L’élu John Toromona, maire délégué d’Afareaitu et pro Fritch, dénonce une décision illégale, fondée uniquement sur des bruits de couloir. Le politique entend saisir le tribunal administratif.

Selon le maire de Moorea, Evans Haumani, cette décision du grand conseil est légale et justifiée

Du côté des mis en cause, le son de cloche est bien sûr différent de celui du tavana. Le 5ème adjoint au maire, Rocky Poroi, dénonce des agissements douteux au sein de la mairie. Ce dernier parle même de « magouilles »

Quant à Rauhere Bourbe, 2ème adjointe au maire, cette dernière reconnaît une faute personnelle avec le maire mais nie la faute professionnel. La politique regrette de ne pas avoir pu régler ce litige en privée avec le maire.

Les deux adjoints au maire ont été remplacés par Rebecca Tetuanui et Heina Agnie.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live