publicité

Teva Rohfritsch : « Nous ne voulons pas brader le site du Village Tahitien »

Le vice-président du gouvernement était l’invité de l’Hebdo.

L'invité du journal Teva Rohfritsch © Polynesie La1ere
© Polynesie La1ere L'invité du journal Teva Rohfritsch
  • Teiva Roe
  • Publié le
« Le Village Tahitien, nous sommes en négociations jusqu’au 22 mars. Il n’est pas question de brader ce site. Je pars en Nouvelle-Zélande le 15 mars. Je serai intraitable sur la garantie financière. Il ne faut pas qu’une fois qu’on signe le contrat, les travaux ne démarrent pas. »

Teva Rohfritsch a aussi réagit sur le projet aquacole de Hao. « le gouvernement commence à s’impatienter. Nous avons fait les travaux. Nous avons fait notre part. Il semblerait que les investisseurs aient encore quelques modifications. Le mot d’ordre du gouvernement est de leur dire : il faut démarrer ».

Concernant le projet de lois du gouvernement sur les immeubles de grande hauteur. « L’idée est de monter un peu plus haut. 9-10 étages. Pas d’aller à 300m de haut. Les conseils municipaux pourront décider s’ils acceptent ou pas. Papeete n’est pas obligé d’accepter des immeubles de grande hauteur. C’est un projet de lois qui concerne surtout le Village Tahitien. »
FR : L'invité du journal Teva Rohfritsch
L'invité du journal Teva Rohfritsch
TH : L'invité du journal Teva Rohfritsch
L'invité du journal Teva Rohfritsch

Sur le même thème

  • gouvernement de Polynésie

    Au conseil des ministres du 11 septembre 2019

    Le gouvernement a passé un accord de code share avec le Canada, il s'est prononcé pour la dérèglementation du prix des pommes de terre locales pour tenir compte des coûts de production et autorise certains infirmiers à pratiquer les circoncisions dans les îles dépourvues de médecins.

  • gouvernement de Polynésie

    Au conseil des ministres du 4 septembre 2019

    Le conseil des ministres a fait le point sur l'avancée des travaux liés à la valorisation des anciennes emprises foncières militaires cédées aux communes par l'Etat. Le gouvernement a également étudié le projet de construction d'un lycée d'une capacité de 317 élèves à Moorea. 

  • gouvernement de Polynésie

    Au conseil des ministres du 28 août 2019

    Le gouvernement propose de réduire la fiscalité des primes et indemnités de départ à la retraite en cas de départ anticipé. Il travaille sur un projet de financement du permis de conduire de certaines catégories sociales et propose de défiscaliser la construction d'hôtels dans certaines îles. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play