polynésie
info locale

Le trafic d'ice, grande priorité de la prévention de la délinquance

sécurité tahiti
Dominique Sorain
©Polynésie la 1ère
Le Conseil territorial de la prévention de la délinquance en Polynésie s’est réuni, mardi 19 novembre, à la Présidence, en présence notamment du Haut-commissaire, Dominique Sorain, et du Président de la Polynésie française, Edouard Fritch. Ils ont fait le point sur les grandes priorités.
Il s’agissait de faire le bilan à mi-parcours du second plan de prévention de la délinquance 2018-2020 dont la stratégie s’articule autour de 4 priorités. Le premier "plan" avait été adopté par le Conseil le 2 mars 2016.

Cette réunion a permis de faire le point sur les grande priorités. La première, et la plus importante, est la lutte contre les stupéfiants. Les affaires d'ice ont augmenté de 44% depuis 2018. Le Haut-commissaire, Dominique Sorain, a bien insisté sur l'augmentation du trafic d'ice mais aussi de sa consommation. "Il faut aller dans la prévention dans les écoles et les lycées. Et ainsi éviter aux jeunes de développer des addictions". La consommation d'alcool est également visée. 

Deuxième point et priorité : la prévention de la délinquance des mineurs car même si elle est en baisse, elle reste importante. La troisième priorité est la violence intra-familiale. "Une série d'actions concrètes ont été examinées", affirme le Haut-commissaire.

Enfin, quatrième et dernière priorité : la sécurité routière. A ce jour, 29 personnes ont trouvé la mort sur les routes du fenua depuis le début de l'année 2019. Dominique Sorain a annoncé que des spots de prévention étaient en cours... 
 
©polynesie
Publicité