Triathlon des entreprises : un hommage rendu au militaire décédé

hommage tahiti
hommage militaire mort triahtlon entreprises
©FAPF
Une cérémonie d’hommage au maître Bruno Bergeret, décédé en service le mardi 1er mai au cours d’une compétition sportive à laquelle il participait avec une équipe de son unité, s’est déroulée ce lundi 7 mai sur la place d’armes de la caserne lieutenant-colonel Broche à Arue.
L’hommage a été rendu par le contre-amiral Denis Bertrand, Commandant supérieur des Forces armées en Polynésie française, au cours d’une prise d’armes rassemblant des délégations de l’ensemble des unités des FAPF, en présence de l’épouse et des deux enfants du défunt, arrivés au fenua vendredi matin, et des autorités civiles et militaires. Madame Tea Frogier, Ministre du travail, de la formation professionnelle et de l'éducation, représentait le Président du Pays.

Une compagnie interarmées a rendu les honneurs militaires, puis l’amiral a prononcé l’éloge funèbre, évoquant le parcours exemplaire de ce marin qui a servi en métropole, Outre-mer et en opérations extérieures, laissant partout l’image d’un grand professionnel et d’un camarade apprécié de tous

Sa grande valeur militaire avait notamment été récompensée par la croix du combattant et le titre de reconnaissance de la nation, la médaille de la défense nationale échelon Or avec agrafe « Bâtiments de combat et missions d’assistance extérieures », et la médaille d’outre-mer avec agrafe République de Côte d’Ivoire.

Le maître Bruno Bergeret avait également un attachement tout particulier pour la Polynésie française, puisqu’il y effectuait son quatrième séjour, et que son fils Florian y est né. Ce dernier, âgé de 16 ans, est aujourd’hui dans la même classe que Matahiarii Tauziet, de Rangiroa, au lycée militaire de Saint-Cyr.