Tribunal : le régisseur du cimetière et sa secrétaire soupçonnés de détournement

justice tahiti
Le cimetière de l'Uranie est loin d'être saturé
©Polynésie 1ère
Soupçonnés d'avoir détourné plus de 70 millions cfp, le régisseur du cimetière de l'Uranie et sa secrétaire se sont retrouvés au tribunal correctionnel mardi 16 février. Des irrégularités dans les comptes de la régie ont été observées. 

Dans cette affaire, la mairie de Papeete s'est constituée partie civile et réclame le remboursement des indemnités. L'assistante a reconnu avoir détourné 4 millions 105 000 cfp, qu'elle a rendu via des retraits sur ses salaires et un emprunt à la banque. Quant au régisseur, il nie les faits et ils sont nombreux : des contrats de concessions, d'entretien, de déplacements de corps qui ont été réalisés sans qu'aucune trace écrite de ces opérations n'ait été mentionnée. Aucune trace d'encaissement n'a été enregistré.

Aujourd'hui, les deux agents se renvoient la balle. L'avocat du régisseur estime que ce dossier ne relève pas du pénal mais de la juridiction financière.

Maître Philippe Neuffer est au micro de Heipua Teuira-Van Bastolaer :

Détournement concession Uranie


Le délibéré est fixé le 22 mars à 8h00.