Trois histoires d'ovnis français trouvées dans les archives de l'US Air Force

insolite tahiti
ovni
©(FTV)
L'armée de l'air américaine a déclassifié plus de 10 000 archives liées à des objets volants non identifiés. Nous avons sélectionné trois incidents qui se sont produits en France.
La vérité sur les ovnis est désormais disponible sur Internet. Quelque 130 000 pages de l'US Air Force ont été mises en ligne sur la base de données The Black Vault (en anglais). Ces archives américaines répertorient des milliers de visions d'ovnis à travers le monde entre 1947 et 1969. 
John Greenewald, un passionné, est à l'origine de cette publication inédite. Il a, pendant des années, multiplié les procédures contre le gouvernement américain afin d'obtenir ces précieux documents. Parmi les milliers de cas listés, 701 restent à ce jour sans explication malgré les enquêtes menées par le personnel de l'armée de l'air. 
L'US Air Force a stoppé son travail sur les ovnis en 1985. L'armée américaine était arrivée à la conclusion "qu'aucun ovni signalé, ayant fait l'objet d'une enquête et d'une évaluation par l'US Air Force, n'a jamais donné d'indication d'une menace pour notre sécurité nationale [et qu']il n'y a eu aucun signe que des visions classées comme 'non identifiées' correspondent à des véhicules extraterrestres"Francetv info a choisi trois histoires étonnantes d'ovnis qui se sont déroulées en France. 

1- Une mystérieuse soucoupe dans le ciel français


C’est un phénomène qui a intrigué l’Europe à la fin de l’été 1954. Le 31 août, un Parisien lève les yeux au ciel et aperçoit un objet lumineux circulaire qui survole la capitale. Une observation qui, pour l’US Air Force, manque de consistance pour en déduire quoi que soit. Mais, quelques jours plus tard, un phénomène semblable est constaté dans les départements de la Somme et de l’Aisne.

 



Le 7 septembre 1954, à 7 heures du matin, un maçon de 27 ans et son ouvrier aperçoivent une “soucoupe volante” de 10 mètres de diamètre et 3 mètres de haut. Les deux hommes pensent même distinguer une porte sur un côté de l’objet volant qui se déplace lentement dans le ciel de la Somme. Après avoir survolé un champ à 200 mètres d’altitude, la "soucoupe volante" de couleur grise s’élève dans le ciel avant de disparaître sans un bruit et en laissant échapper une trace de fumée. Mais, une fois sur place, les policiers ne relèvent aucune trace du phénomène décrit par le maçon et son ouvrier.
Le même jour, trois personnes observent un disque lumineux rouge orangé qui s’arrête subitement à 300-400 mètres d’altitude dans le ciel de l’Aisne. L’objet semble avoir, sur sa face supérieure, une petite pointe qui s’illumine.
Une curieuse histoire qui se répète en Finlande, en Italie, en Autriche et aux Pays-Bas, d’après les témoignages recueillis. L’US Air Force n’apporte aucune explication dans un premier temps. La
“soucoupe volante” observée dans la Somme pourrait être un simple ballon. Mais l’armée américaine avance surtout “deux raisons simples” à ce phénomène européen. La presse, en relayant ces histoires, aurait encouragé des personnes à inventer leur propre observation pour profiter d’un instant de célébrité. Plus surprenant, cet intérêt soudain pour les ovnis pourrait s’expliquer par la sortie du livre Le Dossier des soucoupes volantes de Donald Keyhoe, traduit dans plusieurs langues.

Découvrez les deux autres incidents sur le site France TV info
Les Outre-mer en continu
Accéder au live