Départ prochain du premier vol de continuité territoriale à destination de Paris

coronavirus papeete
Continuité territoriale
Enregistrement du premier vol de continuité territoriale depuis la fermeture de l'aéroport aux vols commerciaux. ©Inatio Raveino
Affrété par l'Etat et opéré par Air Tahiti Nui, ce vol partira à 13H30 de l'aéroport de Tahiti-Faa'a à destination de Paris. A son bord, des touristes coincés à Tahiti depuis l'arrêt des vols commerciaux le 28 mars dernier, des personnes nécessitant une évacuation sanitaire, et du fret. 
Son départ est prévu ce mardi à 13H30: le premier vol de continuité territorial affrété par l'Etat et opéré par Air Tahiti Nui a pour mission d'assurer des évacuations sanitaires, de rapatrier les non-résidents bloqués à Tahiti et d'acheminer du fret vers Paris.

Tous ceux qui avaient acheté un billet d'avion pour rentrer en métropole sans avoir pu le faire, au cours des dernières semaines, sont acceptés à bord, quelle que soit la compagnie d'origine. 

Sur place, il était également possible pour ceux n'ayant pas de billet d'en acheter un au coût unique de 800€ (un peu moins de 96 000 francs pacifique).

Appel à candidature lancé le 3 avril dernier

Suite à un appel à candidature, c'est la compagnie aérienne Air Tahiti Nui qui avait été retenue pour maintenir la continuité territoriale entre la Polynésie française et la métropole, le 3 avril dernier.

Cet avion reviendra de Paris avec du matériel médical, notamment les tests de dépistage très attendus en Polynésie, qui ne dispose que de stocks limités, et qui n'a pu s'en procurer en Chine

L'objectif étant d'éviter à tout prix l'importation de nouveaux cas de Covid-19, aucun rapatriement de résident polynésien bloqué en métropole n'est pour l'heure envisagé. 

Le financement de cette opération, dont le coût n'a pas encore été rendu public, est assuré par le ministère des Outre-Mer.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live