Une alerte cyclonique... pour s'exercer

cyclones tahiti
61b175d926569_cyclone-01.jpg
La cellule de crise mise en place au Haut-Commissariat pour l'exercice. ©© M.Tumatariri Polynésiela1ère
Un exercice cyclone a été organisé aujourd’hui au Haut-commissariat où un poste de commandement de crise a été activé.

 Comme à chaque fois, ce genre d'exercice a permis  à chaque acteur – les services de l’Etat, du Pays, des communes ainsi que des opérateurs- de travailler en synergie, de développer des réflexes et de coordonner les moyens pour faire face à ce type d’événement climatique majeur.

Le scénario retenu :

Le cyclone CIC21 s’est abattu lundi sur les tuamotu nord ouest et centre nord. La forte houle est à l’origine de 3 décès, de 3 personnes disparues et de 4 blessés graves à Takaroa et Takapoto. Il s’est ensuite dirigé vers les îles sous le vent et les îles du vent, placées en pré-alerte orange.

Il s’agit bien d’un exercice donc pas de panique.

61b1765a1e799_cyclone-02.jpg
L'exercice permet aux services de l'Etat, du Pays et des municipalités de se coordonner ©© M.Tumatariri Polynésiela1ère

En cas de catastrophes naturelles, le Haut-commissariat dirige et coordonne toutes les opérations de secours et ce sont vers ses services que les premières informations remontent. Les secours, pompiers, gendarmerie, police, forces armées et "samu" travaillent en étroite collaboration avec les services du HC épaulés par les "tavana" et les moyens du pays.A cause de la crise sanitaire, l’exercice n’a pas été effectué en 2020.

61b1778cd3438_cyclone-03.jpg
les services de gendarmerie, police ou encore pompiers ont participé à l'exercice cyclonique. ©© M.Tumatariri Polynésiela1ère