polynésie
info locale

Une exposition pour sortir de l'anonymat un millier de poilus tahitiens

société tahiti
Une exposition pour sortir de l'anonymat un millier de Poilus tahitiens
Des Poilus tahitiens aux Tamari'i volontaires. ©J.-L. Saquet
Sous l’égide de la mission centenaire de la grande guerre, l'exposition "Poilus tahitiens" ouvre ses portes au musée de Tahiti et des îles du 17 mai au 11 juin. Elle raconte l’épopée méconnue du millier de poilus tahitiens plongés dans les affres de la "der des der".





L’exposition Poilus tahitiens comprend une quarantaine de panneaux en textes, en photos, documents et illustrations sous la plume graphique de Jean-Louis Saquet. Les témoignages sont inédits et originaux car puisés dans les fonds familiaux et les archives tahitiennes, néo-calédoniennes, françaises, néo-zélandaises, australiennes et américaines. Ces ressources permettent de mettre un visage sur le millier de poilus tahitiens engagés dans la grande guerre pour les sortir de l’anonymat et leur donner une dimension humaine.

Jean-Christophe Shigetomi, commissaire de l'exposition :

Une exposition pour sortir de l'anonymat un millier de Poilus tahitiens


Une exposition pour sortir de l'anonymat un millier de Poilus tahitiens


Ainsi, les familles tahitiennes auront loisir de découvrir l’histoire et les portraits de leurs grands aînés que la pudeur a souvent occultés.
Des thématiques privilégiées offrent par ailleurs des pans méconnus de l’implication des Etablissements Français d’Océanie (E.F.O) dans la 1ère guerre mondiale.
Ainsi, sont retracées les manifestations patriotiques organisées par la société civile polynésienne pour soutenir l’effort de guerre, l’internement et la déportation des ressortissants allemands des E.F.O, l’accueil des troupes serbes en déroute dans l’île de Corfou par le Dr. major Fernand Cassiau, mais aussi l’archéologie de la grande guerre avec les inscriptions laissées par les poilus tahitiens dans les Creutes (grottes) de Soisson.

L’exposition Poilus tahitiens est calquée sur le modèle de l’exposition Tamari’i Volontaires organisée en 2014. A terme, ces deux expositions seront réunies dans un espace muséal.