Une journée pour dire non aux violences éducatives ordinaires

éducation tahiti
violence
Le logo de l'association ©D.R.
Jeudi 30 Avril, à l'occasion de la Journée de la Non Violence éducative, l'association "Parent Autrement à Tahiti" organise des actions dans différentes structures ainsi qu'une conférence au Fare Hau à 18h00 sur le thème « Les violences éducatives ordinaires: des outils pour faire autrement »

Pour Stéphanie Morvan, responsable de la communication de l'association "ces actes peuvent être dans la violence physique, par exemple, punir un enfant par une fessée que ce soit dans les structures d'accueil ou dans le foyer familial, c'est très visuel et facile à repérer. Après, il y aussi la violence verbale. Répéter à un enfant qu'il est nul par exemple, qu'il n'y arrivera jamais, ou qu'il est gros, avec une certaine façon de le dire, nous on a un devoir de sensibilisation. Est-ce que les gens se rendent compte qu'ils parlent comme cela à leurs enfants, la douleur que ça peut provoquer ? Il y a à côté de l'impact, l'inefficacité. Nous allons aussi leur proposer d'autres outils, dialogue, écoute, la programmation neuro-linguistique (NDLR: l'écoute du corps).
Finalement, au lieu de "balancer son enfant par la fenêtre", il faut éviter de projeter sa colère, tenter des thérapies comme le yoga, la relaxation.
C'est des histoires de crise, ce n'est pas du quotidien !"

Ce jeudi, au programme des interventions:
- Fare Tamahau à Punaauia (9H-11H), une lecture d'un album de Catherine Dumonteil-Kremer permettra de sensibiliser petits et grands sur les violences ordinaires et débattre d'outils avec les parents.
- Tahiti International School à Punaauia (toute la semaine) au profit des élèves
L'école, par son programme éducatif, s'inscrit pleinement dans le concept de cette journée. Des animations multiples auront lieu toute la semaine auprès des enfants de la maternelle au collège (lecture, débats, discussions, …)
- Au Lycée Saint Joseph à Punaauia (matinée) – Au profit des élèves et du personnel. De 9h30 à 11h30, quatre ateliers de sensibilisation seront animés par des élèves d'une classe de seconde au profit d'autres élèves de l'établissement.
De 11h30 à 13h30, des intervenants extérieurs (Fare tamahau, Centre de consultation et de protection infantile et maternelle) et des membres de l'association "Parent Autrement à Tahiti" présenteront leurs actions aux élèves mais également au personnel de l'établissement.
- A la Garderie My place à Tipaerui (toute la semaine) - Au profit des enfants de 2 à 3 ans
A partir de lectures, chansons ou comptines, les enfants de la garderie seront amenés à aborder les comportements, les émotions, et surtout à chercher ensemble des solutions alternatives.

- Une conférence au Fare Hau à 18h00 «Les violences éducatives ordinaires – Des outils pour faire autrement»
La conférence, organisée par les bénévoles de l'association "Parent Autrement à Tahiti" qui compte une cinquantaine d'adhérents, sera animée par Sara ALINE, enseignante diplômée en discipline positive, communication non violente, et programmation neuro-linguistique. Sara, qui est également la présidente et fondatrice de l'association "Parent Autrement à Tahiti", ponctuera son intervention par des témoignages de professionnels de l'enfant et de parents.