Une plantation de cannabis démantelée en plein centre ville de Pirae

faits divers tahiti
paka
©P.1ère
La propriété, de 600m2, était bien gardée: 6 caméras de surveillance et un employé payé à l'année pour le gardiennage et l'entretien des 800 pieds de paka découverts hier matin par la brigade des stupéfiants de la DSP.
2 personnes ont été interpellées après la saisie de plusieurs centaines de pieds, dont certains mesuraient près de 2 mètres, ainsi que 2,5 kilos de paka séché, et un Million de FCP caché dans le domicile.

Il s'agit d'un homme de 35 ans, propriétaire des lieux, et de l'employé, âgé de 25 ans. Ils ont avoué avoir débuté ce business plutôt lucratif - plus de 7 Millions de FCP - en Mars 2013. En se présentant comme des "grossistes" qui cultivaient le pakalolo en "indoor" loin des grandes plantations en montagne, ils sont la preuve pour le capitaine Tautuarai TIXIER, commandant la brigade des stupéfiants de la DSP, "que cette technique se démocratise.

Aujourd'hui, les trafiquants ne veulent plus s'embarrasser des cultures dans la vallée de la Tipaerui ou de la Mission, qui demandent beaucoup de moyens en irrigation et en surveillance. Dans une propriété privée, c'est plus discret, et surtout plus facile à surveiller: le trafiquant disposait de 6 caméras toutes reliées à sa chambre".

Le capitaine Tautuarai Tixier, chef de la brigade des stupéfiants, a mené les opérations.
800 plants de paka en plein centre de Pirae

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live