Vaccination : le haut-commissaire montre l'exemple

coronavirus tahiti
Vaccination : le haut-commissaire montre l'exemple
Dominique Sorain a reçu la 1ere dose du vaccin anti-covid ce matin. ©Haut-commissariat

Le haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN a reçu ce jour au kiosque de Santé Paofai, sa première dose du vaccin Pfizer puisqu’il répond désormais au critère défini dans le cadre de la phase 2 de la campagne de vaccination.

"Conformément aux critères d’éligibilité de vaccination, le haut-commissaire de la République, Dominique SORAIN a reçu sa première dose du vaccin Pfizer." C'est ainsi que le haut-commissariat indique que le représentant de l'Etat montre l'exemple en participant à la campagne de vaccination massive qui se met en place en Polynésie.

Et de poursuivre que "l’infirmière qui a procédé à l’injection a indiqué qu’une deuxième dose de vaccin serait nécessaire d’ici 2 à 3 semaines, conformément aux indications médicales."

A ce jour, Dominique Sorain fait ainsi partie des 10 478 personnes a avoir reçu leur 1ere dose de vaccin. 5479 personnes ont déjà reçu la 2e dose.

En 24 heures, 10 nouveaux cas d'infection ont été dénombré, tandis qu'aucun décès lié au virus n'est heureusement à déplorer.

Signalons que ce week-end, la présidence du Pays sera transformée en centre de vaccination. Le week-end du 20 mars, ce sera au tour de l'institut Malardé. Ensuite, la Maison de garde de l'hôpital de Taaone prendra le relais le week-end suivant.

Le vaccin protège mieux les personnes guéries 

 

Une étude publiée mercredi 10 mars dans la revue New England Journal of Medicine, montre qu'une personne guérie de la Covid-19 et recevant ensuite une première dose du vaccin de Pfizer ou de Moderna est fortement protégée contre la maladie. Cette personne sera mieux protégée que quelqu'un qui n'a jamais attrapé la maladie mais a reçu les deux doses de vaccin, estiment les auteurs de cette étude (...) Les niveaux d'anticorps de ces personnes étaient 10 à 45 fois plus élevés que celles n'ayant pas été précédemment infectées, selon les scientifiques.

Vaccination : le haut-commissaire montre l'exemple
©Direction Santé