Vahine Orama soutient les femmes victimes de comportements déviants

violence tahiti
Vahine Orama soutient les femmes victimes de comportements déviants
Vahine Orama soutient les femmes victimes de comportements déviants ©Polynesie La1ere
Sandra Lévy Agami, présidente de l’association, encourage les femmes victimes de violences à sortir de leur silence.

 
Sandra Lévy Agami, présidente de l’association Vahine orama, a beaucoup de mal à accepter le classement sans suite de la plainte pour viol de l’employée de l’hôtel Intercontinental de Moorea. Elle estime que la jeune femme aurait du être confrontée individuellement à chacun des protagonistes de cette affaire. Quoi qu’il en soit, elle enjoint toutes les femmes victimes de comportements abusifs à en parler sans délais et à, si possible, rassembler preuves et témoignages.
 
Vahine Orama soutient les femmes victimes de comportements déviants