Vigilance tsunami : des vagues de faible intensité attendues cette nuit

météo tahiti
Alerte tsunami
Alerte tsunami ©NOAA
Le dernier bulletin émis à 19h30 par le Haut Commissariat suite au séisme survenu au large du Chili confirme que les vagues attendues la nuit prochaine en Polynésie seront de faible intensité : 1.40 mètre maximum aux Marquises, 65 cm maximum sur la Société. 
Point de situation à 19h30 : maintien de la vigilance tsunami ;
 
A la suite du séisme d’une magnitude 8.3 qui a eu lieu au Chili, le 16 septembre 2015, à 12h54, heure de Tahiti, les dernières prévisions transmises par le Laboratoire de Géophysique au Haut-commissariat de la République confirment que le train de vagues sera de faible intensité et atteindra les côtes polynésiennes dans la nuit de mercredi à jeudi.  
 
Ces dernières prévisions, qui tiennent compte des effets des marées, montrent que  les hauteurs d’eau attendues sont globalement plus faibles que celles annoncées précédemment.
 
Archipel Hauteur minimale Hauteur maximale 
 
Société 20 cm 65 cm 
 
Australes 5 cm 25 cm 
 
Tuamotu 8 cm 12 cm 
 
Marquises 50 cm 1.40 m 
 
Gambier 5 cm 15 cm 
 
En raison de ces faibles hauteurs d’eau prévues, aucune alerte tsunami n’est déclenchée en Polynésie française
 
Archipel de la Société: 
 
Une mesure d’évacuation a été prise concernant les habitants de quelques maisons situées en 
bord de mer, dans la commune de Hitia O Tera (île de Tahiti), pointe Teaveaava (PK : 16,8). 
Compte tenu de la configuration des lieux, il existe un risque de montée des eaux, cette nuit, de 
l’ordre d’un mètre maximum sur cette zone.
 
Archipel des Marquises : 
 
 Le Haut-commissariat recommande :
 
 de ne pas rester sur les plages et les bandes côtières cette nuit ;
 de ne pas pratiquer d’activités nautiques ;
 de sortir les bateaux de l’eau, à défaut de prendre la mer et se mettre au large jusqu’à 
02h00 du matin (en suivant les consigne du MRCC) ;
 d’éloigner des plages et des abords des cours d’eau les embarcations légères. 
 
Le Haut-commissariat de la République assure une veille qui sera tenue par la Direction de la Défense et de la Protection Civile.