Violence des jeunes : la sensibilisation commence au lycée

violence tahiti
Que faire contre la violence des jeunes ?
Une première rencontre avant celle prévue avec plusieurs "ambassadeurs" cet après-midi en ville. Peut-être que parmi eux, certains ont participé à la bagarre de la semaine dernière... ©Polynésie 1ere

Miser sur la proximité pour sensibiliser les jeunes contre la violence, c’est l’objectif de la Délégation pour la Prévention de la Délinquance Juvénile. Hier soir, une rencontre a eu lieu entre des lycéens, Henri Burns et Teiva Manutahi. En avant-première avant celle de cet après-midi.

 

Hier soir, à la veille du dispositif contre la violence organisé cet après-midi en ville, Henri Burns, champion de MMA, et Teiva Manutahi, chef de service de la "Délégation pour la prévention de la délinquance de la jeunesse" sont allés à la rencontre des élèves de l’internat du lycée Diadème, à Pirae. L’objectif était de les sensibiliser contre la violence en ville. Parmi ces élèves, certains ont participé à la bagarre de mercredi dernier, filmée et mise en ligne sur les réseaux sociaux.

Bagarre jeunes en ville
©Facebook

Pour l'un d'eux, cette rencontre l'a "remis en question", s'il faut "montrer qui est le plus fort, faut aller comme Henri Burns, aller sur le ring".

Bagarre jeunes en ville
©Facebook

Hier soir Henri Burns et Teiva Manutahi en ont fait réfléchir plus d’un. En particulier sur ce phénomène de la violence qui règne entre les jeunes, d'ici ou d'ailleurs.

Une rencontre dont l'initiative revient à la Délégation pour la Prévention de la Délinquance Juvénile.

Ecoutez le message d'Henri Burns  : 

et celui de Teiva Manutahi :