publicité

Vols et cambriolages en hausse à Tahiti et dans les îles

Mercredi 4 mars, la gendarmerie et la police ont tenu une conférence de presse pour sensibiliser la population à l'augmentation des vols et des cambriolages. La vigilance est de mise.

Le commandant de la gendarmerie, Pierre Caudrelier, et le directeur de la DSP, François Perrault, ont tenu une conférence de presse pour prévenir des vols et cambriolages, en augmentation ces derniers mois. © Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère Le commandant de la gendarmerie, Pierre Caudrelier, et le directeur de la DSP, François Perrault, ont tenu une conférence de presse pour prévenir des vols et cambriolages, en augmentation ces derniers mois.
  • polynesie1ere.fr avec Adèle Sanchez
  • Publié le , mis à jour le
C'est ensemble que la police et la gendarmerie ont communiqué sur les vols et cambriolages en Polynésie française, lors d'une conférence de presse mercredi 4 mars. Ce type de délinquance est en hausse de 60 % depuis trois mois.
 
Portails non fermés, outils et matériels laissés visibles, alarmes non branchées... Le comportement des propriétaires est stéréotypé et dans tous les cas, les vols et cambriolages ne sont pas le fait d’organisations criminelles mais plutôt des vols d’opportunité avec des conditions favorables favorisant le délit, estiment les autorités. Environ 10 % des vols sont alimentaires et liés à la pauvreté.

Pierre Caudrelier, commandant de la gendarmerie en Polynésie française :
vol delinquance

De 50 à 60 % des vols sont élucidés à Tahiti contre 90 % dans les îles. La grande préoccupation des autorités reste l'augmentation de la délinquance des mineurs de moins de 13 ans qui a doublé depuis le début de l'année.

Les explications du commandant Pierre Caudrelier et du directeur de la DSP, François Perrault :
vol delinquance

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play