Tamarii Bora Bora met le feu sur la scène de To'atā

culture tahiti
TAMARII BORA BORA
Le festival Tahiti Ti'a Mai s'est terminé en beauté samedi soir, avec de très belles prestations. Tamarii Bora Bora et Hitireva ont enflammé la scène, tandis que Tamarii Outua'ia'i et O Faa'a ont bercé les âmes.

Magnifiques prestations samedi à To'ata pour la dernière soirée du festival Tahiti Ti'a Mai.

Du travail de haut niveau et des chorégraphies parfaitement exécutées, le public est sorti de là, conquis.

Tamarii Bora Bora mettait en avant les bienfaits du feu, Tamarii Outua'ia'i relatait la légende de la rivière Tuta'i-Pa'apa'a à Arue, O Faa'a rendait hommage à deux personnalités importantes dans l'histoire de notre Culture. En fin de soirée, Hitireva présentait les moments forts de ses spectacles primés au Heiva i Tahiti, entre 2009 et 2019.

Tamarii Bora Bora a enflammé To'atā

 

Le feu, élément nécessaire dans la vie quotidienne d'un peuple. Il réchauffe les foyers quand il fait froid, il permet aux familles de se nourrir... "Le feu, la vie", c'est le thème retenu par Tamarii Bora Bora. 

Une prestation digne des grands groupes professionnels.

TAMARII BORA BORA

Dans son histoire, la troupe relatait la vie d'un peuple qui vivait dans l'ignorance.

TAMARII BORA BORA

Un jour, ce peuple s'interrogea sur la provenance du soleil. Pourquoi disparaissait-il à la tombée de la nuit ?

TAMARII BORA BORA

Les habitants décidèrent alors de partir à sa recherche. Une quête difficile et pleine d'obstacles.

TAMARII BORA BORA

Un soir, les habitants, en colère, se mirent à jeter violemment des pierres contre les parois rocheuses... Soudain, des étincelles apparurent.

TAMARII BORA BORA

C'est ainsi que le feu pris place au sein des foyers.

Une histoire merveilleusement racontée sur scène, à travers de magnifiques chorégraphies et de superbes costumes végétaux.

TAMARII BORA BORA

Pour son costume végétal sec, la troupe a utilisé plusieurs éléments du cocotier, tels que du "kere", du nī'au ou encore des fibres. Des plumes rouges et jaunes représentaient les flammes.

TAMARII BORA BORA

L'imagination des costumiers n'a pas de limite. Pour son costume en tissu pāreu, les danseurs portaient une pièce spéciale sur leur visage, réalisée à base de coquillages et de pae'ore.

Les filles, elles, portaient une pièce réalisée avec des graines rouges.

TAMARII BORA BORA

De belles parures qui ne sont pas passées inaperçues auprès des experts de la culture, le tout mixé avec un orchestre dynamique et innovateur. C'est certain, Tamarii Bora Bora a laissé une belle empreinte lors de ce festival Tahiti Ti'a Mai.

TAMARII BORA BORA

 

La rivière Tuta'i-Pa'apa'a chantée par Tamarii Outua'ia'i

 

Menée par Eric Tepa, la troupe Tamarii Outua'ia'i a été créée en 2018.

Si elle n'a, pour l'heure, remporté aucun prix au Heiva i Tahiti, elle compte néanmoins, parmi ses rangs, plusieurs professionnels du hīmene mā'ohi, au palmarès bien rempli.

TAMARII OUTUAIAI

Pour ce festival Tahiti Ti'a Mai, la troupe de Arue a décidé de relater la légende de la rivière Tuta'i-Pa'apa'a, de la vallée de Tefaaroa.

TAMARII OUTUAIAI

Une rivière qui a vu le jour après la défaite d'un crabe géant, friand de chair humaine, avec le héros Pofai-O-Tara.

TAMARII OUTUAIAI

Dans son tārava et son rū'au, Tamari'i Outua'ia'i vante les mérites de Pofai-O-Tara, un héros qui a sauvé plusieurs personnes d'une mort certaine.

TAMARII OUTUAIAI

 

O Faa'a rend hommage à deux 'aito 

 

Ce n'est pas la première fois que le groupe de chant O Faa'a foule les planches de To'atā.

Primé plusieurs fois au Heiva i Tahiti, O Faa'a a vu le jour en 2010, sous la houlette de Pascal Mauahiti.

O FAAA

Pour le festival Tahiti Ti'a Mai, le groupe a préparé un tārava et un rū'au.

O FAAA

Pour son tārava, O Faa'a a mis en avant une légende de Papara chantée par Tamarii Papara en 1959. L'occasion pour les chanteurs de Faa'a de mettre en avant le meneur de ce groupe, Moe a Moe.

O FAAA

Pour son rū'au, le groupe rend hommage à un grand navigateur polynésien, Tupaia.

O FAAA

 

Hitireva mixe ses danses primées au Heiva i Tahiti

 

Hitireva a clôturé le festival en proposant un medley des moments forts de ses spectacles primés au Heiva i Tahiti entre 2009 et 2019.

HITIREVA

La chef de groupe, Kehaulani Chanquy a voulu, à travers ce festival, porter le flambeau des ainés qui ont oeuvré et mis en avant les coutumes, l'histoire et les légendes de notre fenua.

HITIREVA

La troupe a retenu des moments forts de sept de ses spectacles : Te fa'a (2009), E ao te pō (2010), E 'ū a tau (2012), Motu (2014), Tifai to'u hiro'a (2016), E parauparau te 'ōfa'i (2018), Tāpa'o a Tupaia (2019).

HITIREVA

Des spectacles écrits par Jacky Bryant, primé plusieurs fois aussi pour son travail d'auteur.

HITIREVA

Comme à son habitude, Hitireva a présenté des danses très colorées et rythmées, samedi soir.

HITIREVA

Plus d'une heure de spectacle, où les tableaux s'enchainent dans un rythme effréné.

HITIREVA

Cette année, Hitireva fête, par la même occasion ses 15 années d'existence. La troupe a participé sept fois au Heiva i Tahiti.

HITIREVA