Le Tavini et le Tahoeraa opposés à un second tour des municipales le 21 juin

élections
teura iriti
Teura Iriti, candidate aux élections municipales de Arue. ©POLYNESIE LA 1ère
Le président Edouard Fritch propose la date du 21 juin pour le deuxième tour des élections municipales. Mais pour le Tavini et le Tahoeraa, cette date est trop proche. Ils proposent le mois de septembre.
Le président Edouard Fritch s’est entretenu mercredi dernier avec les présidents de groupes de l’Assemblée pour décider d’une date pour le second tour des élections municipales. La date du 21 juin a été proposée. Mais certains partis ne sont pas d’accord, c’est le cas du Tahoeraa Huiraatira et du Tavini Huiraatira.
Selon eux, un scrutin à cette date pourrait pâtir d'un faible taux de participation. Anthony Géros s'inquiète aussi de la distanciation sociale, lors du scrutin mais aussi lors des réunions publiques de la campagne électorale.

Pour rappel, la loi instaurant l'état d'urgence sanitaire en raison de l'épidémie de coronavirus a acté le report du second tour des élections municipales. Mais la Polynésie et la Nouvelle-Calédonie peuvent choisir une date différente de celle de la métropole.

Passée la fin du mois de juin, les résultats du premier tour seront annulés.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live