Tempête Eleanor : 1 mort et 4 blessés graves

intempéries
tempête Eleanor
©AFP
La tempête Eleanor a fait au moins un mort et quatre blessés graves. Météo France a relevé des rafales à 134 km/h à Roissy et 110 km/h à Paris, mais aussi 147 km/h à Cambrai (Nord), ainsi que 137 km/h à Dieppe.
Après avoir balayé la moitié nord de la France, la tempête Eleanor se dirige vers le sud du pays, mercredi 3 janvier. Le bilan provisoire fait état d'un mort, de 26 blessés dont quatre graves. En Haute-Savoie, un skieur de 21 ans a été tué par la chute d'un sapin sur une piste de la station de Morillon.

Les quatre blessés graves sont un homme tombé de son toit en Seine-et-Marne, une femme frappée par un bloc de ciment dans le Haut-Rhin, un motard ayant heurté un arbre en Eure-et-Loir et un automobiliste blessé par la chute d'un arbre dans l'Essonne.

Vingt-cinq départements en vigilance orange


Face à cette tempête venue d'Irlande, 25 départements restent en vigilance orange en début de soirée: les côtes de la Manche et le littoral Atlantique (à l'exception de la Loire-Atlantique, du Calvados et du Morbihan) pour un risque de vagues-submersion, ainsi que la Gironde, l'Eure et la Seine-Maritime pour un risque d'inondation.

France tempête
©Météo France


A l'Est, ce risque persistait en Franche-Comté, ainsi que dans les Alpes du Nord, où le vent s'est calmé, mais où les pluies restent abondantes. Météo-France met aussi en garde contre un fort risque d'avalanches en Savoie, Haute-Savoie et dans les Hautes-Alpes. Plus au Sud, le vent menaçait toujours les Alpes-Maritimes, le Var et la Corse. La fin de l'épisode est prévue pour vendredi matin.

Des risques d'avalanche


Le risque d'avalanches est attendu au plus fort dans la nuit de mercredi à jeudi. "On a tout le cocktail pour avoir des avalanches, des glissements de terrains et des crues", estime un pompier de Haute-Savoie. Des coulées ont déjà isolé le village de La Grave dans les Hautes-Alpes.

Certains accès aux stations ont été fermés pour la nuit. Notamment celui de Val Thorens (Savoie), la station la plus haute, où la route restera fermée jeudi matin pour pratiquer des déclenchements d'avalanches préventifs.

Près de 35 000 foyers privés d'électricité


Au plus fort de la tempête, 225 000 foyers ont été privés de courant. En début de soirée, il en restait 35 000, principalement en Lorraine (8 000) et en Alsace/Franche-Comté (12 000), selon Enedis.

Météo France a relevé des rafales à 134 km/h à Roissy et 110 km/h à Paris, mais aussi 147 km/h à Cambrai (Nord), ainsi que 137 km/h à Dieppe, 134 km/h à Metz, 102 km/h à Lille, 107 km/h à Reims ou 103 km/h à Clermont-Ferrand.

Des incendies en Corse


En raison des mauvaises conditions météorologiques, les vents ont attisé plusieurs incendies qui n'ont pu être maîtrisés en Corse, où tous les vols au départ et à destination des aéroports de Bastia, Calvi et Figari ont été annulés.

Mercredi soir, le préfet de Haute-Corse a décidé d'activer le centre opérationnel départemental pour coordonner les opérations des différents services de secours. Le feu menace 1 000 hectares et 120 pompiers sont dépêchés pour lutter contre ce feu, a indiqué dans la soirée le porte-parole de la sécurité civile, le lieutenant-colonel Michael Bernier.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live