Tempête en Australie : le pays touché par des inondations et des vagues géantes

intempéries
Tempête en Australie
Gorge de Launceston, en Tasmanie. ©Supplied / Scott McKenzie
La tempête s'est calmée, mais le niveau des cours d'eau devrait encore monter dans les prochaines heures en Tasmanie. Les habitants du nord de l'île doivent rester prudents. Les inondations ont fait au moins cinq morts. Par ailleurs, des vagues géantes ont attaqué les côtes.
Le bilan s'est alourdi, ces dernières heures : le corps d'une femme de 75 ans a été retrouvé dans le nord de la Tasmanie, et le corps d'une jeune femme âgée d'une vingtaine d'années a été découvert à l'est de Sydney. Cela porte à cinq le nombre de personnes victimes de la tempête. Les secours sont, en outre, toujours à la recherche de trois personnes.
Si le temps s'est calmé en Nouvelle-Galles-en-Sud, les conditions restent dangereuses en Tasmanie, notamment autour de Launceston. Les habitants de deux localités menacés par les crues ont été évacués, le ferry qui relie l'île à Melbourne est à l'arrêt et une douzaine d'écoles sont fermées.
Le gouvernement local annonce des aides pour la population. 25 000 dollars iront ainsi aux fermiers, dont les propriétés ont été abîmées. Le bétail a aussi souffert de ces conditions extrêmes, comme en témoigne Paul Lambert, agriculteur dans la région du fleuve Mersey, en Tasmanie :

« Je sais qu'il y a un troupeau entier qui a été perdu à Latrobe, un de mes voisins a perdu 150 têtes de bétail, un autre voisin environ 50, et un peu plus loin, il y en a un qui en a perdu 300, mais il a retrouvé une centaine de bœufs à divers endroits. Il y en a beaucoup d'autres qui sont bloqués, mais qu'on ne peut pas les voir pour le moment, donc on ne peut pas aller les chercher. »

Tempête en Australie
Des petits Tasmaniens observent la route de Bakers Beach. ©Ben Wild

À moins d'un mois des élections générales, le Premier ministre et son principal rival se sont rendus dans des endroits ravagés par la tempête, dans les environs de Sydney. Malcolm Turnbull était à Picton avec le Premier de l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud :

« Les forces de la nature sont très puissantes comme on l'a vu à Picton, mais ce n'est rien comparé à la puissance de l'esprit de cette communauté. Elles ne sont pas aussi impressionnantes que l'esprit et la générosité des volontaires et des secouristes. »

Le chef de file des travaillistes, Bill Shorten, n'était pas bien loin du Premier ministre. Il s'est rendu à Coogee, au sud-est du centre de Sydney :

« La nation toute entière soutient les gens dans le besoin. Je pense qu'on peut dire que dans les pires moments, l'Australie montre son meilleur visage et j'ai hâte de voir et de travailler avec les volontaires, de les remercier au nom de beaucoup d'Australiens. »

L'état de catastrophe naturelle a été déclaré dans plusieurs régions et des milliers d'Australiens ont déjà déposé des demandes de dédommagements. Le Conseil d'assurances d'Australie chiffre les pertes à 56 millions de dollars, mais précise que ce n'est encore qu'une estimation.

Vagues géantes en Nouvelle-Galles du Sud


En plus des inondations dans l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud, des vagues géantes provoquent depuis ce week-end l'érosion des côtes.
Sur la plage de Narrabeen-Collaroy au nord de Sydney, des bandes de terre et de sables ont été emportées par l'océan. Les vagues, qui ont fouetté la côte pendant deux jours durant, ont laissé des maisons au bord du gouffre.

©UNSW Water research laboraty/RNZ/Youtube

Les résidents évacués dimanche ont pu constater lundi l'effondrement partiel de maisons, rapporte le Sydney Morning. Selon le Bureau australien de la météorologie, les vents ont soufflé en rafales jusqu'à 115 kilomètres par heure samedi et dimanche dans le port de Sydney.

Elodie Largenton/Radio Australia et Francetv info



Les Outre-mer en continu
Accéder au live