Territoriales 2018 : les listes sont déposées

élections
listes elections territoriales
©Polynésie la 1ère
En 2013, 9 listes se sont présentées, en 2018 il y en aura moins puisque pour l’instant 7 listes ont été déposées au Haut-commissariat.


Les candidats avaient jusqu'à midi, ce lundi 26 mars, pour déposer leurs listes définitives pour les élections territoriales. Les services de l’État ont, ensuite, trois jours pour vérifier l'éligibilité des 73 candidats de chaque liste.

Tauhiti Nena a ouvert le bal, vendredi 23 mars, avec sa liste E reo manahune, suivi du Tavini. Etienne Chimin, du parti indépendantiste, est d'ailleurs venu chercher son récépissé définitif, ce lundi, mais le Haut-commissariat lui a répondu qu'étant trop occupés, ils n'avaient pas pu encore se pencher sur la question.

Ce matin, c’est le Tapura, le parti du président du Pays, qui est arrivé le premier au Haut-commissariat. Un changement a été apporté, il concerne Teiva Manutahi dans la section 3 nous a expliqué René Temeharo, le directeur de campagne. En effet, le président du Porinetia Ora, est inéligible et il a été remplacé par Yves Ching, adjoint au maire de Punaauia.

Autre liste déposée, ce lundi matin, celle de Marcel Tuihani. Pour pour son baptême du feu, une petite erreur s’est glissée dans le dossier du président de l’Assemblée, il lui manquait deux signatures. Un problème vite réglé puisque les personnes concernées sont venues signer les documents. 

Jérôme Gasior est ensuite venu avec sa liste Union Polynésienne Républicaine. Il a indiqué qu’il avait été difficile de satisfaire tous les candidats.

A 11h30, c’est le Tahoeraa Huiraatira qui s’est présenté sans Gaston Flosse mais avec Geffry Salmon selon lequel aucune modification n’a été effectuée sur les listes depuis le congrès du parti samedi. Cinq minutes avant l’heure fatidique, Vatea Heller et Heia Parau de la liste A tia mai, se sont présentés. La tête de liste nous a expliqué que son chemin jusqu’au Haut-commissariat avait été semé d’embûches.

Les inscriptions sont désormais closes. Un arrêt du Haut-commissaire devrait, jeudi, officialiser le nombre de listes inscrites pour ces Territoriales. En 2013, 9 listes étaient présentes. Un peu plus donc que pour ces Territoriales 2018 pour lesquelles on compte 7 listes : 

- Le Tavini Huiraatira avec Oscar Temaru,
- Le Tahoeraa Huiraatira avec comme tête de liste Geffry Salmon
- Le Tapura Huiraatira d'Edouard Fritch,
- Te Ora Api no Porinetia de Marcel Tuihani
- A Ti'a Mai avec Heia Parau
- L'Union Polynésienne Républicaine (UPR) de Jérôme Gasior
- E reo manahune de Tauhiti Nena