Teiki Pambrun est-il victime de sabotage ?

justice tetiaroa
Teiki Pambrun zodiac saboté
©Facebook ; D.R
Le Robinson Crusoe de l’atoll de Tetiaroa accuse… Il a été victime de sabotage dernièrement et dénonce plusieurs affaires similaires sur les réseaux sociaux.
C’est bien connu, Teiki Pambrun n’est pas en odeur de sainteté sur l’atoll de Tetiaroa, notamment depuis la bataille juridique qui l’oppose aux actionnaires de l’hôtel The Brando. L’homme ne se laisse pas abattre pour autant et continue de vivre dans le lagon de l’atoll. Mais selon ses propos, il faut croire qu’il continue d’être harcelé. En effet, son zodiac a été détruit et ce n’est pas la première fois qu’il est victime de ce type de vandalisme : « Nous avons récupéré le zodiac. Percé et rongé par le sable. En cherchant alentour, nous avons découvert le moteur dans l'eau à quelques dizaines de mètres du zodiac. Celui-ci était pourtant bien serré au tableau, renforcé par un filin qui le maintenait solidement aux deux anneaux du tableau arrière par sécurité avec plusieurs demi-clés.  Le filin a été détaché, la vis d'étau dévissée et le moteur jeté dans l'eau plus loin. »
Teiki Pambrun zodiac saboté 2
Teiki Pambrun a retrouvé son zodiac percé sur la plage avec le moteur détaché à l'eau ©Facebook ; D.R

« Nous n'en sommes pas au premier sabotage »

Teiki Pambrun dénonce également d’autres actes similaires qui auraient eu lieu auparavant : « Il y a deux ans, un certain Nicolas, responsable de l'atoll est venu à notre insu, récupérer notre pirogue à voile que j'avais laissé en réparation sur une plage. Bien rangées, les voiles que je venais de faire réparer bien pliées, le balancier détaché, le mat en aluminium descendu, le tout bien ficelé.  Avec son personnel, ils l'ont embarqué sur un Carolina puis sont allés le démolir à coup de case au motu de l'hôtel. Une plainte a été déposée, sans suite. Une autre pirogue de lagon que nous avait offert un pêcheur a été démoli à coup de bloc de corail, aux dires du responsable des vigiles à qui je réclamais des explications, il m'a été répondu que c'était Teihotu Brando qui s'était exilé sur cette embarcation, furieux que nous la laissions sur ses plages privées. Je n'ai rien dis de tout cela, car j'estimais que ce n'était pas le sujet, mais aujourd'hui, le coup du zodiac a été la goutte d'eau. » Il faut croire que l’ambiance est délétère entre Teiki Pambrun et les gestionnaires de l’hôtel The Brando.
pirogue traditionnelle Teiki Pambrun
La pirogue traditionnelle vandalisée il y a deux ans ©Facebook ; D.R

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live