Tourisme : l'activité reprend doucement à Bora Bora

tourisme
Tourisme : l'activité reprend doucement à Bora Bora
©Polynésie la 1ère
A Bora Bora, le tourisme reprend peu à peu avec l'allègement des mesures sanitaires. Les visiteurs profitent davantage des activités proposées. De quoi redonner le sourire aux prestataires et professionnels du tourisme. Tous espèrent que cela dure, mais restent réalistes et craignent pour l'avenir.

Apres cette longue période de confinement, les prestataires de l'ile ont accueilli depuis lundi leurs premiers clients, heureux de ces moments de sortie sur le lagon ou en montagne. Une ouverture attendue qui en laisse certains sceptiques quant à la durée de l'accalmie épidémique. Tous souhaiteraient travailler la semaine entière et regrettent que le confinement soit appliqué du samedi à 14h au lundi 4h.

Toruisme : l'activité reprend doucement à Borea Bora
©Polynésie la 1ère

 

D'autant que le récent confinement a laissé des traces. "En théorie, septembre et octobre sont de très bons mois touristiques. Mais le confinement d'un mois a mis à mal toutes les réservations d'hôtels...une annulation, ça représente beaucoup de clients", explique Rainui Bessineau, président du comité du tourisme de Bora Bora.

Crainte pour l'avenir

 

Certains prestataires sont quand même heureux que les affaires reprennent un peu, malgré le contexte sanitaire. "On fait avec, on est obligé de vivre avec cette maladie, et les clients sont très contents, pratiquent les activités et font un dernier tour avant de rentrer chez eux", remarque Yves Tai Yu Sing. 

Le retour des paquebots est aussi très attendu, en espérant qu'ils puissent suivre un vrai circuit de plusieurs îles et fassent escale dans chacune d'elles.

Tourisme : l'activité reprend doucement à Bora Bora
©Polynésie la 1ère

 

Le président du comité du tourisme se dit "inquiet pour l'avenir, on n'est pas vraiment optimistes, on s'attend à tout aujourd'hui, on espère que notre destination reste attractive. Encore faut-il pouvoir assurer les marchés par rapport à nos conditions sanitaires d'arrivée".

Programme Safety Ambassador

 

La réponse se trouve sans doute dans le "programme Safety Ambassador" dévoilé hier en conseil des ministres. "Avec la progression de la vaccination dans le monde, certaines destinations concurrentes rassurent leurs futurs visiteurs sur le niveau de vaccination de la population mais aussi des professionnels de l’industrie touristique de leur pays. Parallèlement, l’une des questions récurrentes des partenaires sur les principaux marchés est celle de l’avancée de la campagne de vaccination en Polynésie.

Depuis, la Polynésie française s’est dotée d’une loi du Pays relative à l’obligation vaccinale, qui s’applique à de nombreux métiers du tourisme et de l’aérien. C’est dans ce cadre qu’à la demande de plusieurs professionnels, Tahiti Tourisme souhaite proposer aux professionnels du tourisme le programme « Safety Ambassador » dont l’objectif est de démontrer l’engagement de la destination pour la sécurité de ses voyageurs et la population."

 

©polynesie