polynésie
info locale

Trois ans de prison ferme pour le pédopornographe de Taravao

faits divers
Justice tribunal salle d'audience
©Polynésie la 1ère / ÉL
L'individu de 31 ans est accusé de détention et d'acquisition d'image de mineurs de moins de 15 ans entre octobre et 2016 et mars 2017. Condamné déjà en avril 2018 à 7 ans de prison ferme pour agressions sexuelles sur mineurs, il est de nouveau derrière les barreaux. 
« Je veux rester en prison car j’ai peur de faire du mal aux enfants ! ». Ce sont les mots du pédophile de Taravao à la barre... 

En l’espace de 5 mois, l’accusé utilisera 50 giga octets de fichiers pédopornographiques à des fins personnelles. Des images d’enfants de moins de 15 ans nus qu’il diffusera aussi au grand public par le biais de facebook.

Ces images, c’est à la mairie de Taravao qu’il ira chercher, des ordinateurs mis a disposition du grand public afin de trouver des formations, mais ce dernier ne l’entend pas de cette oreille, il utilisera cet outil a des fins pédopornographique. Il sera condamné en avril 2018 à 7 ans de prison ferme pour agressions sexuelles sur mineurs de moins de 15 ans.

Il présente un casier judiciaire chargé avec cinq condamnations pour des faits de menace de mort et de vol.

Une enfance déjà chaotique, il sera violé par son père à l’age de 5 ans, il sera placé dans un foyer. C’est un véritable danger pour la société selon les experts psychiatrique. Selon eux, Il y a risque de récidive.

Le procureur a requis quatre ans de prison ferme supplémentaires, une réquisition qui ne sera pas suivie par le juge. Finalement, ce sera trois ans de prion ferme pour le pédophile avec mandat de dépôt et obligation de soins.
 
Publicité