Concours de tā’iri pa’umotu : les inscriptions sont ouvertes

musique tuamotu-gambier
Concours de tā’iri pa’umotu : les inscriptions sont ouvertes
Le concours est prévu jeudi 08 octobre 2020, à 18h00 sur le Paepae a Hiro de la Maison de la Culture, dans le respect des règles sanitaires.
Le Conservatoire Artistique de la Polynésie française et la Maison de la Culture organisent le 4ème concours de tā’iri pa’umotu. Cet événement musical et chaleureux, bien apprécié des Polynésiens et amoureux de notre culture, aura lieu le jeudi 08 octobre 2020, à 18h00 sur le Paepae a Hiro. Les inscriptions au concours de tā’iri pa’umotu sont ouvertes dès maintenant et jusqu'au 24 septembre. Le premier prix remportera 200 000 Fcfp !
 

Plus de deux ans après la 3ème édition en 2018, qui avait rassemblé près de 40 artistes et plus de 400 spectateurs conquis, la 4ème édition sera tout aussi dansante et rythmée, le tout dans le strict respect des règles sanitaires.



Déroulement du concours

Ouvert aux professionnels et amateurs, ce concours accueille des groupes composés de 4 à 5 musiciens, qui pourront prouver leur virtuosité pendant des prestations allant de 5 à 10 minutes. Création ou reprise, avec ou sans interprétation vocale, les groupes devront choisir trois rythmes au choix parmi une grande variété de styles : kaina, valse, pata’uta’u, marche, samba, foxtrot, rumba, rock et reggaeton. Le détail des instruments imposés dans la formation du groupe, consultable dans le règlement du concours, prévoit quatre instruments dont deux guitares, un ‘ukulele et une basse (ou une basse tura, un cajun, une contrebasse). Est également toléré en tant que cinquième instrument l’utilisation d’un violon, d’un accordéon, d’un titapu*, d’une guitare ou d’une mandoline.

Ce sont 4 experts du tā’iri pa’umotu qui auront la tâche de départager les groupes en compétition. Parmi eux :
  • Mapu - Président du jury
  • Tetia FIEDLER VALENTA
  • Antoine ARAKINO
  • Mélinda TAHUHUTERANI
Les membres de jury décerneront 3 grands prix et 2 prix spéciaux :
 
  • 1er prix : 200 000 FCFP
  • 2ème prix : 150 000 FCFP
  • 3ème prix : 100 000 FCFP
  • 1er prix spécial : 50 000 FCFP
  • 2ème prix spécial : 50 000 FCFP
  • 1 prix d’encouragement : lots variés
tairi paumotu
©S. Sayeb

Quelle est la particularité de la frappe pa'umotu ?

Les origines de cette frappe restent assez mystérieuses. On raconte que ce sont des soldats polynésiens qui ont vu des gitans jouer et ont repris ce style. Mais Antoine Arakino, artiste reconnu et spécialiste du tā’iri pa’umotu, a aussi entendu dire que cette frappe existait bien avant que les Polynésiens ne partent pour l’Europe. Quoiqu’il en soit, elle s’est transmise dans les familles, exclusivement à l’oreille.
Cette frappe, que l’on retrouve dans toutes les bringues, est principalement jouée dans la musique kaina, qui est très rythmée et soutenue. C’est la percussion qui est transmise sur le doigté quand on gratte les six cordes de la guitare uniquement avec l’index et le pouce. À l’époque, quand nos grands-parents faisaient la bringue, ça durait parfois trois jours de suite et il fallait tenir le rythme ! Quand on joue à la façon pa’umotu, on ne se fatigue pas. C’est la percussion qui est transmise sur le doigté quand on gratte la guitare. Avec cette façon de jouer, ça peut durer très longtemps !



Lors de la 3ème édition de ce concours, le groupe Tamarii Ravahere avait remporté le 1er prix suivi du groupe Tamarii Taenga et du groupe Na tama a Maruia. 
PRATIQUE
  • Inscriptions : auprès du Conservatoire Artistique de Polynésie française
  • Clôture des inscriptions le jeudi 24 septembre 2020
  • Concours : jeudi 08 octobre 2020, à 18h00 Paepae a Hiro de la Maison de la Culture, dans le respect des règles sanitaires.
  • Entrée libre
  • Renseignements : CAPF : 40 50 14 14 / TFTN : 40 544 544
Les Outre-mer en continu
Accéder au live