Le pays confie la gestion de trois aérodromes à ADT

transports tahiti
rangiroa aéroport
©Google maps
Le pays prolonge la gestion des aérodromes de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa avec ADT (Aéroport de Tahiti). Le pays veut ouvrir des liaisons internationales depuis les archipels.
 
La convention entre le ministre Jean-Christophe Bouissou et le directeur d’ADT Jean Michel Ratron a été signée mardi 14er août au ministère du logement. Désormais le gestionnaire de l’aéroport international de Tahiti- Faa’a sera chargé de gérer également les aérodromes de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa.

Concrètement rien ne change vraiment puisque ADT gérait déjà ces trois aéroports mais pour le compte de l’Etat. A partir du 1er octobre c’est le pays qui récupèrera la gestion de ces trois palteformes. Le Pays a donc décidé de continuer avec ADT.

A terme le pays voudrait ouvrir des liaisons aériennes directes depuis certains aérodromes vers des destinations internationales afin de désengorger l’aéroport de Tahiti Faa’a et surtout dynamiser le tourisme dans les archipels.
 

On ne peut plus continuer à tout concentrer sur l’ile de Tahiti,

Jean-Christophe Bouissou, ministre des transports inter-insulaires


L’aéroport de Rangiroa et celui de Nuku Hiva devraient à terme pouvoir accueillir des vols internationaux moyens courriers provenant de la zone pacifique, Nouvelle Zélande ou Hawaï .

Retrouvez l'interview de Jean-Christophe Bouissou interrogé par Inatio Raveino et Jacques Damour :
©polynesie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live