polynésie
info locale

Graviers de Hao : la direction de l'équipement réfute toute contamination au plutonium

nucléaire Tahiti
Hao : des graviers contaminés par les essais nucléaires seraient en route pour mangareva
Mangareva ©Google earth
L’information de l’association 193 a fait l’effet d’une bombe ce week-end. Du « gravier concassé contaminé » provenant de Hao, va arriver à Mangareva, sur le Nuku Hau où une route doit être construite par l’Equipement.

L’information de l’association 193 a fait l’effet d’une bombe ce week-end. Du « gravier concassé contaminé » provenant de Hao, va arriver à Mangareva, sur le Nuku Hau, où une route doit être construite par l’Equipement. Cependant, le service de l'Equipement réfute toute contamination.

L’atoll est l’ancienne base arrière du Centre d’Expérimentation du Pacifique, où les avions étaient décontaminés après avoir prélevé des poussières radio-actives à l’issue des essais. La présence de plutonium a même été confirmée, sous la dalle de décontamination, dans une étude publiée le 10 décembre 2015, par l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire et les sols sont contaminés aux métaux lourds.

L’arrivée de ce gravier fait donc dire à l’association anti-nucléaire qu’il s’agit d’une « manœuvre politique nuisible à la santé du peuple de Mangareva ». Néanmoins selon Bruno Gérard, le directeur adjoint technique de la direction de l’Equipement, ces agrégats ne sont pas pollués.

Il est interrogé par Axelle Mesinèle et Caroline Farhi :
©polynésie 1ere
Le Nuku Hau est parti, hier soir, de Hao, avec 200 tonnes d’agrégats pour construire cette route de 500 mètres à Rikitea.
L’association 193 a prévenu… elle bloquera le déchargement du navire à son arrivée, samedi, sur l’île.
Dans ce cas, nous a expliqué Bruno Gérard,  le Nuku Hau ne déchargera pas les agrégats et le chargement repartira pour Hao.

Conséquence pour les habitants de Mangareva : ils devront patienter pour avoir une route flambant neuve.
Le temps qu’une autre solution soit trouvée :

Hao : des graviers contaminés par les essais nucléaires seraient en route pour mangareva

Graviers : la direction de l’équipement réfute toute contamination


Publicité