polynésie
info locale

Hao forme ses futurs travailleurs de la mer

économie hao
pêche Hao
©Polynésie la 1ère
Une économie saine passe aussi par un bon apprentissage de la jeunesse. Direction Hao où le CETAD propose une initiation aux métiers de la mer sur 2 ans avec, à la clé, l’obtention du Certificat Polynésien d’Aptitude Professionnelle.

LE CETAD : Centre d’Education aux Technologies Appropriées au Développement


En Polynésie française, l’intégration de petites structures de formation professionnelle dans la plupart des collèges des îles éloignées correspond à une réalité géographique, économique et culturelle. Elle ne vise pas à éclater un lycée professionnel monolithique sur plusieurs sites mais à donner à chaque archipel un foyer de développement original, approprié à ses besoins et à son identité.

En Polynésie française, l’intégration de petites structures de formation professionnelle dans la plupart des collèges des îles éloignées correspond à une réalité géographique, économique et culturelle. Elle ne vise pas à éclater un lycée professionnel monolithique sur plusieurs sites mais à donner à chaque archipel un foyer de développement original, approprié à ses besoins et à son identité.

I. Le diplôme

Le certificat d’aptitude professionnelle « Gestion et Exploitation en Milieu Marin » (CAP GEMM) est un diplôme de niveau V accessible avec un niveau d’étude de classe de 3ème. Le recrutement se fait en post-3 ème, ou par un retour à la scolarité, ou encore par une formation d’adultes. Le diplôme est obtenu en validant deux années de formation.

II.  La formation

Offrir une formation de niveau V qualifiante afin de répondre aux exigences des métiers de la mer est indispensable au développement économique de l’archipel des Tuamotu. L’ouverture du CAP GEMM, plus axé sur la pêche et l’aquaculture, correspond mieux aux activités professionnelles actuelles et futures sur l’atoll de Hao.
1. Les enseignements
La formation est réalisée par des professeurs spécialisés en pêche, en aquaculture et en génie mécanique nautique. Quatre matières professionnelles sont enseignées : la Pêche, l’Aquaculture, le Tourisme et la Maintenance bateau. Les cours sont dispensés dans les locaux du CETAD.
2. Les activités professionnelles
Durant leur formation, les élèves apprennent à réaliser de nombreuses activités professionnelles en travaux pratiques et lors des périodes de formation en milieu professionnel.

III. Les débouchés professionnels

1. Les métiers
Le titulaire du CAP GEMM exerce son métier, de pêcheur ou d’assistant aquacole, dans les différents secteurs de la pêche, qu’elle soit côtière ou lagonaire et dans l’aquaculture. Il peut également occuper un poste d’accompagnateur dans une activité touristique de plaisance ou de pêche.
2. Conditions de travail et évolution de l’emploi
Le titulaire du CPAP GEMM peut être amené à exercer une grande diversité de tâches ou à se spécialiser, selon le type d’organisation, sa taille et les services qu’elle propose. La polyvalence caractérise son adaptation à l’emploi particulièrement dans les îles des archipels éloignés de Tahiti. Sa polyvalence, ses capacités d’initiative, d’autonomie, d’adaptation sont des atouts pour son insertion professionnelle et ses possibilités d’évolution. En fonction de ses attentes, de son expérience et de ses aptitudes, sa qualification professionnelle de niveau V lui permet d’évoluer vers des emplois de niveau supérieur. Le titulaire du CPAP GEMM peut évoluer vers des emplois de marin pêcheur, plaisancier. Il peut également évoluer vers l'encadrement dans une entreprise.

Retrouvez le reportage dans vos éditions VEA et JT de ce soir
Publicité