polynésie
info locale

L’institut Malardé lance une étude sanitaire à Hao

santé hao
L’institut Malardé lance une étude sanitaire à Hao
L’institut Malardé lance une étude sanitaire à Hao ©Polynesie1ere
Alors que le président Fritch négocie en ce moment même l’implantation de la ferme aquacole de Hao avec les investisseurs chinois, une étude sanitaire débute sur place pour mesurer l'imprégnation des polluants industriels sur l’île.
Il s'agit pour l'institut Malardé d'effectuer des prélèvements sanguins et de les comparer à ceux des habitants de Makemo.  Hao était la base arrière du Centre d’Expérimentation du Pacifique. En 2011 une étude a révélé une pollution des sols et des eaux aux produits organochlorés et aux métaux lourds notamment.  Les résultats de cette étude sanitaire sont attendus dans un an.
Alors que le président Fritch négocie en ce moment même l’implantation de la ferme aquacole de Hao avec les investisseurs chinois, une étude sanitaire débute sur place pour mesurer l'imprégnation des polluants industriels sur l’île. Il s'agit pour l'institut Malardé d'effectuer des prélèvements sanguins et de les comparer à ceux des habitants de Makemo. Hao était la base arrière du Centre d’Expérimentation du Pacifique. En 2011 une étude a révélé une pollution des sols et des eaux aux produits organochlorés et aux métaux lourds notamment. Les résultats de cette étude sanitaire sont attendus dans un an. ©Polynesie1ere

Théodore Tuahine, maire de Hao.
Publicité