publicité

Aéroport de Rangiroa : "il va coûter entre 2 milliards 700 et 3 milliards cfp"

Les élus des Tuamotu-Gambier ont été reçus, ce lundi 25 mars, à la Présidence. Cette réunion portait sur le projet d’aménagement et de développement durable de la Polynésie et son application spécifique dans l’archipel. Au centre des discussions : l'aéroport de Rangiroa.

 

© Polynésie la 1ère
© Polynésie la 1ère
  • Polynésie la 1ère, David Chang
  • Publié le , mis à jour le
La moitié des Tuamotu-Gambier était représenté, ce lundi matin, lors de cette réunion où huit élus étaient présents. Le travail sur le projet d’aménagement et de développement durable de la Polynésie avait débuté en 2017. Les représentants de tous les archipels se sont déjà consultés.

Deux ans plus tard, on est toujours à l'heure des discussions. Cette fois-ci il est question des différents projets retenus dans les domaines de transports, du tourisme ou encore de l'administratif. Il a surtout été question de l'aéroport de Rangiroa, un aéroport de dégagement pour la Polynésie au niveau international.... "Il nous faudra prévoir des investissements sur la base d'un dossier technique qui va être réalisé afin qu'on sache exactement combien nous allons dépenser pour réaliser l'aéroport international de Rangiroa. Les premiers éléments que nous avons est que cet aéroport va coûter entre 2 milliards 700 millions et 3 milliards de cfp", explique Jean Christophe Bouissou. Pour l'instant, c'est l'aéroport des îles Cook qui est désigné comme aéroport de dégagement de l'aéroport de Tahiti Faa'a.
 
Interview

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play