polynésie
info locale

Natitua est arrivé à Takaroa

économie takaroa
Natitua à Takaroa
Le câble sous-marin Natitua est arrivé à Takaroa ©Présidence
La campagne d'atterage du câble Natitua se poursuit. Après Rangiroa, c'est au tour de Takaroa d'accueillir le câble. La cérémonie d'atterage s'est déroulée en présence du président de la Polynésie, Edouard Fritch. 
Le Président s’est félicité de l’arrivée du câble Natitua dans cet atoll des Tuamotu, en rappelant que celui-ci va desservir, au départ de Tahiti, dix îles : Hao, Makemo, Fakarava, Arutua, Kaukura, Rangiroa, Manihi, et Takaroa donc, aux Tuamotu, ainsi qu’Hiva Oa et Nuku Hiva, dans l’archipel des Marquises. Cela représente une longueur totale de 2800 kms de câble qui seront posés par le navire Ile de Batz de la société Alcatel Submarine Network, cette campagne de pose du câble ayant commencé le 1er juillet dernier en débutant par l’atoll de Hao.

En parallèle, dix îles seront également desservies par un réseau de faisceaux hertziens, aux Tuamotu et aux Marquises : Amanu, Faaite, Apataki, Tikehau, Ahe, Takapoto, Ua Pou, Ua Huka, Fatu Hiva et Tahuata. Grâce à l’ensemble de ces équipements, 22 000 habitants bénéficieront du haut débit pour internet, ainsi qu’un hôpital, douze infirmeries, soixante établissements scolaires, et les nombreux touristes qui se rendent dans ces îles.

La mise en place du câble Natitua, avec un fort soutien du Pays et de l’Etat, va permettre de réduire la fracture numérique, de contribuer au développement économique et social des archipels, de favoriser le développement touristique, de diminuer le nombre d’évacuations sanitaires, de développer la formation à distance ou encore d’améliorer la sécurité en mer par l’extension de la couverture grâce aux pylônes pour les dix îles desservies par des faisceaux hertziens.

Le coût total de l’opération Natitua est de 6,5 milliards Fcfp, dont 2,1 milliards Fcfp sur fonds propres de l’OPT, 1,4 milliards Fcfp d’emprunt de l’OPT, 1,3 milliards Fcfp au titre de la défiscalisation nationale, 1,2 milliards Fcfp d’une subvention d’Etat et 492 millions Fcfp au titre du FEI (Fonds exceptionnel d’investissement).