Un concours pour promouvoir l'innovation sociale et solidaire outremer

environnement
Fondation de France

"La Fondation de France s'engage" ouvre son concours annuel aux acteurs associatifs ultramarins. Les porteurs de projets innovants et d'intérêt général ont jusqu'au 23 février pour se porter candidat.

L’objectif du concours "la Fondation la France s’engage" est de promouvoir l’engagement de la société civile dans des initiatives innovantes, solidaires et utiles au plus grand nombre. Elle favorise, grâce à ces initiatives, le vivre-ensemble autour de services de proximité, et le dévelop­pement durable des territoires.

À sa manière, "la Fondation la France s’engage" souhaite prendre part à cette dynamique en faveur des Outre-mer, alors que le Conseil économique, social et environnemental a souligné à plusieurs reprises des écarts de développement majeurs entre l’hexagone et les territoires d’Outre-mer – justifiant de fait – une mobilisation nationale en leur faveur.

À qui s’adresse la filière Outre-mer ?

 

La filière Outre-mer s’inscrit dans le prolongement du Concours 2021, tout en s’adaptant aux réalités des territoires ultra-marins. La filière Outre-mer soutient des projets d’innovation sociale développés par des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Ces projets doivent avoir un objectif de changement d’échelle.

En proposant une dotation jusqu’à 100 000 € (versée sur 3 ans) et un accompagnement adapté au changement d’échelle, la Fondation est un effet de levier pour des porteurs de projet innovant et répondant à des problèmes sociaux. Les lauréats bénéficient de l’appui d’une communauté d’experts afin de faciliter le changement d’échelle de leur projet.

Un dispositif personnalisé permet d'assurer la pérennité du projet grâce au mécénat de compétences des entreprises et des partenaires de la fondation.

Modalités du concours

 

La filière Outre-mer est ouverte aux structures de l’économie sociale et solidaire basées dans les territoires ultramarins, portant un projet innovant et d’intérêt général. Le projet doit s’inscrire dans le champ de l’éducation, de la culture, de la solidarité, de l’écologie, de la santé ou de la citoyenneté. Ces actions doivent par ailleurs s’intégrer dans le cadre des Objectifs de développement durable fixés par l’Organisation des Nations-Unies.

La Fondation récompensera deux lauréats par an au travers d’une dotation de 100 000 € maximum par projet (le jury se réservant le droit de diminuer la dotation en fonction de la réalité des actions présentées), un accompagnement ainsi que le label « Fondation La France s’engage ».

Le concours se déroule exclusivement au travers d’un questionnaire dédié. La Fondation n’acceptera et ne prendra en compte aucune autre demande de soutien qui n’aura pas été déposée en ligne.

Le Concours s’adresse aux structures qui remplissent les conditions cumulatives suivantes :

avoir son siège social dans l’un des territoires de l’Outre-mer ;

être soit une association, soit une fondation, soit un fonds de dotation, soit une entreprise de l’économie sociale et solidaire telle que définie à l’article 1er de la loi n° 2014-856 du 31 juillet 2014 et être labellisée ESUS ;

disposer d’un budget annuel supérieur ou égal à cinquante mille euros (50 000 €) ;

le projet d’essaimage doit se dérouler majoritairement dans les Outre-mer.

Ne sont pas éligibles les structures ayant leur siège en métropole et qui souhaiteraient essaimer dans les Outre-mer.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live