Un grand élan de solidarité pour rapatrier les Nord-Américains

coronavirus
ordi / avion
©AFP
Un vol devrait partir le 13 avril de Tahiti, avec des ressortissants Nord-Américains. "Ce n'est pas organisé par le gouvernement des États-Unis, c'est un grand élan de solidarité," explique l'agent consulaire des États-Unis, Christopher Kozely qui précise toutefois que le vol est "confirmé à 95%".
Un vol opéré par une compagnie aérienne américaine devrait récupérer, lundi 13 avril, les ressortissants Nord-Américains restés en Polynésie. "Cela concerne des Américains, mais aussi des Mexicains, des Canadiens, des Néo-Zélandais et des Autraliens," a précisé l'agent consulaire des États-Unis en Polynésie, Christopher Kozely. Pour l'instant, cela concerne 120 personnes, mais je n'arrête pas de recevoir des appels."

Ce vol, opéré grâce "à un grand élan de solidarité", n'est pas affrété par le gouvernement des États-Unis. Il desservira deux destinations dans le Pacifique, dont la Polynésie française.
Pour l'heure, le vol est "confirmé à 95%, tempère l'agent consulaire des Etats-Unis. Nous avons encore quelques difficultés à régler avec les autorités d'une des destinations."

Le 28 mars dernier déjà, un plaisancier américain avait avancé les fonds pour affréter un vol domestique avec d'autres skippers pour revenir des Marquises, afin prendre la connexion internationale.