Une publicité faisait la promotion de certains médecins sur les réseaux sociaux...

coronavirus
Une publicité qui fait la promotion du remède du professeur Raoult
©Maruki Dury
Les médecins cités dans la publicité ont indiqué ne pas avoir été mis au courant. 
Le conseil de l’ordre des médecins de la Polynésie française a déposé une plainte au tribunal. Une action en justice qui fait suite à une publicité d’un groupe de médecins libéraux sur la Chloroquine du célèbre Professeur Marseillais, le professeur Didier Raoult. Cette publicité a été diffusée sur Facebook et propose d'administrer les médicaments utilisés par le professeur.
 
Une publicité qui fait la promotion de certains médicaments utilisés par le professeur Raoult
Une publicité qui fait la promotion de certains médicaments utilisés par le professeur Raoult
Selon Nédime Al Wardi, vice-président du conseil de l’ordre des médecins, cette méthode est totalement interdite. Il précise aussi que tout médecin est libre de prescrire les médicaments à ses patients. « La médecine ne peut pas s'exercer comme un commerce, toute publicité est interdite. C'est donc une pratique attaquable par l'ordre des médecins, dénonce le docteur. Nous avons mis en garde les médecins qui sont cités, la plupart disent qu'ils ne savaient pas et se retournent contre le site à l'origine de la publicité. Nous les accompagnerons dans cette démarche. »
 

Nedime Al Wardi : « Cette publicité est attaquable par l'ordre des médecins »

L'ordre des médecins accompagnera les médecins victimes de cette publicité
Le communiqué de l'ordre des médecins en Polynésie ©MD
Les Outre-mer en continu
Accéder au live