Toussaint 2020 : port du masque et gestes barrière

religion
Port du masque au cimetière
©Polynésie La 1ère
Dimanche 1er novembre 2020, covid-19 oblige, la Toussaint n'est pas célébrée comme d'habitude. Cette année, plusieurs rituels ont donc été modifiés par les obligations de ne pas se regrouper, de garder ses distances et de porter le masque.
Dimanche 1er novembre 2020, covid-19 oblige, la Toussaint n'est pas célébrée comme d'habitude. Le "Turamaraa", c'est à dire l'illumination des tombes par les bougies en début de soirée n'aura pas lieu à cause des risques liés au virus.

Cette année, plusieurs rituels ont donc été modifiés par les obligations de ne pas se regrouper, de garder ses distances et de porter le masque.

Autant de mesures visant à limiter la propagation du virus en période de recueillement collectif. D'où aussi la présence plus forte aujourd'hui des forces de l'ordre dans les cimetières. Les familles ont donc dû s'organiser.

Ecoutez les réactions recueillies, dimanche matin, au cimetière de Saint Hilaire alors que des familles venaient fleurir les tombes de leurs défunts.
 

Interview


Reportage de Thierry Stampfler et Patrick Tsing Tsing 
©Polynésie La 1ère