polynésie
info locale

L'université lance une préparation aux grandes écoles

entreprises
L'université lance un cycle de préparation aux grandes écoles à destination des forts en maths
Photo d'archives ©UPF
Après le  Taaone, au tour de l'UPF de proposer à la rentrée prochaine un cycle de préparation en deux ans à l'entrée aux grandes écoles : Mines, Ponts, Centrale, Supélec, Télécom, ENAC, etc. Une réunion d'information destinée aux futurs bacheliers scientifiques a lieu ce soir à 17h30 sur place.
Créés en 2009 par le Ministère de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, les CUPGE dispensent exactement la même formation et aboutissent aux mêmes concours que les CPGE (classes préparatoires du secondaire).

La seule différence étant qu’ils sont implantés au sein des universités plutôt que des lycées. Le CUPGE-MP est donc une classe préparatoire MPSI/MP (maths-physique) faite à l’université. Cela correspond à ce que l’on appelait communément « maths sup / math spé ».

En créant cette filière, l’UPF souhaite offrir aux meilleurs étudiants des baccalaureats S du fenua les mêmes opportunités de réussite que leurs camarades des « classes prépas » (CPGE) maths-physique de métropole, tout en restant en Polynésie française, avec le confort matériel et moral indispensable pendant ces études.

Comme toute classe préparatoire MPSI/MP, elle impose un rythme de travail très soutenu et demande un investissement important de la part des étudiants.

L'admission en CUPGE-MP sera soumise à une sélection sur dossier afin d'offrir des conditions idéales pour intégrer les meilleurs écoles d'ingénieurs à l'issue de la seconde année.

Maths-physique : la voie royale vers les grandes écoles


L’UPF a fait le choix de la voie maths-physique (MP). Elle est difficile, mais c’est celle qui offre le plus de places dans les grandes écoles d’ingénieurs.

Les cours sont assurés par une équipe solide et motivée, composée d’enseignants et enseignants-chercheurs, tous titulaires de l’agrégation et/ou d’un doctorat. Certains sont diplômés des meilleures grandes écoles françaises et ont aussi enseigné dans celles auxquelles le CUPGE-MP prépare.

Les étudiants du CUPGE-MP passeront les épreuves écrites des concours en Polynésie française

Les concours d'entrée des grandes écoles d'ingénieurs sont regroupés en « banques de concours » dont les épreuves sont communes. Les candidats ne passeront donc que quatre concours distincts. Les épreuves écrites auront lieu en avril 2020 à Tahiti. Elles seront suivies d'épreuves orales qui auront lieu dans les écoles concernées en métropole.

À l'issue des concours, chaque étudiant choisira l'école qu'il intégrera parmi celles où il aura été admis ; il deviendra alors élève ingénieur d'une grande école, ce qui lui ouvrira grand les portes du monde du travail hautement qualifié.

Une réunion d'information est programmée ce soir à 17h30 dans l'amphi A2 de l'UPF pour les futurs bacheliers des filières scientifiques et leurs parents.

Davantage de précisions sur le site de l'UPF, cliquez ici !
A SAVOIR :
Domaine : Sciences, Technologies, Santé (STS)
Filière de formation : Mathématiques
Mention : Cycle Universitaire de Préparation aux Grandes Ecoles Scientifiques
Parcours : Mathématiques-Physique
Modalités d'accès : Formation initiale
Niveau de diplôme exigé : Niveau BAC ou équivalent 

Conditions d'admission :

1ère année : être titulaire du baccalauréat S, de préférence avec une mention.
2e année : avoir validé au moins la 1ère année de CUPGE MP.

Publicité