Victimes d'agressions, les agents de la direction des affaires sociales montent au créneau

société
Débrayage de la direction des affaires sociales
©MD
Une heure d'arrêt de travail en réponse à l'agression de l'assistante sociale victime d'agression. 
Le ras-le bol des agents des services sociaux de Papeete mais aussi des archipels. Ils ont cessé le travail l'espace d'une heure pour dénoncer les agressions verbales et physiques dont ils sont victimes sur le terrain. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase a été l'agression physique le 2 novembre dernier, de l'un des leurs. Souvenez-vous, une mère de deux enfants comparaissait la semaine dernière pour avoir frappé une assistante sociale. 


D'après Christian Jonc, responsable de la circonscription de Papeete, et représentant CSTP-FO, la Direction des solidarités, de la famille et de l'égalité soutient ses agents.