Première rencontre entre la commission "des enfants de la Creuse" et les familles en quête de reconnaissance et de réponses

société
enfants de la Creuse
©France 3 Limousin
Ce jeudi 13 Octobre,  pour une trentaine de familles réunionnaises, ce moment est attendu depuis si longtemps. Les experts de la commission créée par George Pau-Langevin en Février dernier commencent les auditions dans « l’affaire des enfants de la Creuse ». 

La rencontre a eu lieu rue Sainte-Marie, dans le chef-lieu,à huit-Clos.

Des hommes et des femmes ont le visage grave , et certainement le cœur battant.   
Ils vont rouvrir le tiroir dans lequel se trouvent enfouies, leur histoire et des années de souffrance.
Les asociations sont là," Rasinn anler"," Génération brisée", elles sont un soutien important dans un tel moment.

Pendant plus de deux heures, les familles vont raconter le déracinement , l’orphelinat, les relations difficiles et douloureuses lors des placements.
Jean-Philippe JEAN MARIE, l’homme au bandana, de "Rasinn anler" dit avoir commencé un travail de résilience, d’autres n’ont pas eu cette force, ni l’opportunité.

Réparation, reconnaissance, les mots reviennent dans les échanges et leurs histoires, ils veulent les voir inscrites dans les manuels scolaires.

En images avec Hakime Ali SAID et Florence BOUCHOU

©reunion