publicité

17 novembre : la carte des blocages prévus à La Réunion

Quels seront les points de blocages à La Réunion ce samedi 17 novembre ? Rassemblés sous la bannière des "gilets jaunes", collectifs et citoyens en colère annoncent une vingtaine de blocages dans l'île pour dénoncer la hausse des prix des carburants.

Distribution de tracts au rond-point situé à la sortie de la route du littoral, par un participant à l'opération gilets jaunes © Précilla Ethève (Réunion la 1ère)
© Précilla Ethève (Réunion la 1ère) Distribution de tracts au rond-point situé à la sortie de la route du littoral, par un participant à l'opération gilets jaunes
  • Par Laura Philippon
  • Publié le
Partout en France, la colère gronde depuis plusieurs semaines contre la hausse des prix des carburants. Ce samedi 17 novembre, une journée de manifestation est organisée sur tout le territoire par des automobilistes en colère. A La Réunion, le collectif 974, mais aussi des rassemblements citoyens, se présentent désormais sous la bannière "des gilets jaunes".
 

Une carte

Sur ce site, les organisateurs ont publié une carte où sont localisés tous les principaux points de blocages prévus. De Saint-Denis à Saint-Pierre en passant par Saint-André, d’après cette carte, une vingtaine de points de blocages sont répertoriés à La Réunion, et plus de 1 600 en France.
 

Réseaux sociaux

Ils tentent de mobiliser via les réseaux sociaux et notamment sur Facebook, avec des groupes publics, d’autres privés, mais aussi des messages privés qui circulent pour appeler à la mobilisation. Le mouvement national a également créé un site internet "journee.blocage17novembre.com".
 


"Aucun blocage total"


Cette mobilisation aura lieu alors que la ministre du travail Muriel Penicaud sera en visite dans le département puis à Mayotte du 15 au 20 novembre.

Ce matin, le gouvernement a mis en garde. Les forces de l’ordre interviendront pour "lever tout blocage total" prévient le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. "Je demande à ce qu'il n'y ait aucun blocage total. Partout où il y aura un blocage, et donc un risque pour les interventions de sécurité et aussi la libre-circulation, nous interviendrons", a-t-il affirmé, demandant également aux organisateurs de déclarer leurs manifestations en préfecture.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play