1er mai : confinés, mais mobilisés pour la fête du travail

coronavirus
Coronavirus confinement mobilisation dockers au Port 1er mai fête du travail 010520
©Imaz Press Réunion
Pas de défilés ce 1er mai, la France est confinée. Malgré le confinement, syndicats, travailleurs ou encore retraités comptent bien célébrer la fête du travail. Cette année, c’est inédit, la mobilisation sera virtuelle.
Virtuelle, mais réelle. C’est sur les réseaux sociaux que sera célébrée la fête du travail cette année. Syndicats, travailleurs et retraités, tous sont mobilisés pour défendre les droits des salariés. Plus de salaire, plus d’emplois, de meilleures conditions de travail et plus de liberté sont les revendications traditionnelles.

En cette période de confinement et de ralentissement brutal de l’économie, la cause est d’autant plus importante pour les organisations syndicales notamment.

Les précisions de Delphine Poudroux.
©Réunion la 1ère
 

Un seul rassemblement au Port 


La Fédérations Ports & Docks a appelé l’ensemble de ses délégués dockers et Portuaires à se rassembler dans l’enceinte portuaire pour une séance d’applaudissements ce vendredi 1er mai à 12h30.

©Réunion la 1ère


Ils ont ainsi rendu hommage aux dockers et ouvriers portuaires qui " ont été au "front" pendant la période de confinement et cela malgré les risques encourus ", explique la CGTR Ports & Docks. Ils ont ainsi permis l’alimentation de l’ile en denrées essentielles importées.
 

Mobilisation 2.0


A défaut de défilé, les syndicats traditionnels relaient donc leur message sur les réseaux sociaux. La CGT rend ainsi hommage à cette journée de lutte pour les droits des salariés.
 
Un concert de solidarité internationale est aussi organisé.
 
Pour d’autres organisations, comme FO, les revendications sont détaillées, et surtout déclinées du fait de la crise sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus.
 
Le déconfinement et les adaptations qu’il demandera sont bien présents dans les esprits. Les organisations syndicales, pour la plupart, invitent les salariés à faire passer leurs messages, sous forme de vidéos ou de photos sur les réseaux sociaux.

 

" Plus jamais ça, construisons ensemble le jour d’après "


25 organisations, syndicats et associations militantes, lancent un appel à la mobilisation en ce 1er mai 2020. Une soirée spéciale a été organisée sur les réseaux sociaux hier, mercredi 30 avril, pour débattre et décider des initiatives unitaires à mener. Ce vendredi 1er mai, chacun est ainsi invité à faire passer son message.
 
Généralement, les élus prennent aussi part au défilé du 1er mai, certains en tout cas. La aussi, un appel à la mobilisation a été lancé. La France Insoumise relaie un appel à participer à une " manif " en ligne a été organisée avec le hashtag #PlusJamaisCa, à 12h (heure de l’Hexagone).

Le principe : se filmer ou se photographier en train de réaliser une " casserolade " et la diffuser sur les réseaux sociaux.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live